Des militants kurdes menacés de mort sur le sol francais

0
179
PARIS – L’Association de solidarité France-Kurdistan condamne la répression qui s’abat sur des militants kurdes en France et appelle à la mobilisation en solidarité avec le mouvement kurde.
 
Voici le communiqué de France-Kurdistan :
 
« Six ans après le triple crime commis par les services secrets de Turquie contre trois militantes kurdes, France-Kurdistan, avec les nombreuses organisations démocratiques rassemblées dans un Collectif de soutien, alertons l’opinion sur la situation actuelle en France et invitons toutes celles et ceux qui le peuvent à venir exprimer leur soutien aux militants du Conseil démocratique kurde de France, lors d’un meeting le 6 juillet 2019 à partir de 17 H, au 147 rue Lafayette, Paris 10ème.
 
La situation des kurdes en France, notamment les militants engagés contre RT Erdogan, devient inquiétante. Plusieurs d’entre eux sont menacés d’expulsion, certains qui n’ont commis aucun délit ont été perquisitionnés à leur domicile, et fait très grave, deux responsables du Conseil démocratique kurde de France (CDF-K), son président et son responsable aux relations extérieures ont vus leurs comptes bancaires personnels bloqués sur ordre du ministère de l’économie. Tous les deux ont reçu indirectement des menaces de mort. Tout ceci s’est produit au moment de la visite du ministre G. Le Drian à Ankara, à quelles fins ? En échange de quoi ?
 
Le gouvernement français doit cesser sa coopération policière et militaire avec le gouvernement de Turquie, qui s’enlise dans la dictature.
 
Il est aussi grand temps d’en finir avec cette hypocrisie qui participe à reconnaître les [combattants] kurdes du PKK comme des alliés contre Daesh et à considérer cette organisation politico-militaire, comme une organisation terroriste. Le PKK doit être retiré de cette liste noire. »
 
Paris, le 1er juillet 2019
 
La page Facebook de France-Kurdistan

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici