BRUXELLES. La Semaine Culturelle du Kurdistan, sixième édition

0
762

BRUXELLES – Du 10 au 14 juillet, Bruxelles va accueillir la sixième édition de la « Semaine Culturelle du Kurdistan ».

L’annonce du programme de la semaine culturelle kurde a été faite sur la page Facebook qui porte le même nom :

 
« Chaque année, l’Institut kurde [de Bruxelles] organise, en collaboration avec certaines organisations partenaires, la «Semaine de la culture du Kurdistan» au cœur de Bruxelles. Veuillez noter que cet événement culturel commence cette année le mercredi 10 juillet au soir et se termine le dimanche 14 juillet. Nous proposons une diversité d’activités, notamment des tables d’hôtes kurdes, des concerts, de la danse et de la musique, des projections de films, des expositions (de photos) et des stands d’informations.
 
Plongez dans un bain de culture kurde, arménienne, assyrienne et yézidie dans le village kurde de la Place d’Espagne / Spanjeplein.
 
La réception d’ouverture aura lieu au Congrès national du Kurdistan le 10 juillet.
 
Vous êtes les bienvenus à partir de 18h30.
 
Merci de nous faire savoir à l’avance votre présence via koerdisch.instituut@skynet.be »
 
Les activités de la Semaine de la culture commenceront par une réception et dureront quatre jours.

 

La réception aura lieu au bâtiment du KNK (Congrès National du Kurdistan).

Le premier jour, un mariage traditionnel kurde sera mis en scène avec des mariés emmenés à dos de cheval de la place Brouckere à la place d’Espagne. Des vêtements kurdes traditionnels seront exposés lors du «mariage».

Il y aura des concerts, des discours, des ateliers et de nombreuses autres activités tout au long de la semaine culturelle.

La zone de l’événement sur la place d’Espagne comprendra des tentes kurdes pour présenter la culture kurde, ainsi que des stands pour présenter les régions et les événements historiques du Kurdistan, la résistance et la destruction, des stands de nourriture et de livres traditionnels.

Chaque jour, des chants et des percussions accompagnés d’halay (ronde) marqueront les activités, parmi lesquelles des spectacles de danse et de théâtre et des projections de films.

Cette année, l’art kurde du dengbêj (troubadour) fera partie intégrante des activités culturelles. Il y aura également des spectacles de groupe de danse arménienne, de percussions et de kaval.

L’objectif de la semaine culturelle, promue par l’Institut kurde de Bruxelles, le Congrès national du Kurdistan et le Centre kurde de Belgique, est résumé par le slogan «Amener les personnes de différentes minorités ethniques à prendre des initiatives positives et constructives».

 

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici