PYD : Rassemblons toute notre énergie pour libérer Afrin

0
60
SYRIE / ROJAVA – Le Parti de l’Union démocratique (PYD) a déclaré que les fils et les filles d’Afrin continuent leur résistance héroïque contre l’ennemi turc et ses mercenaires, ajoutant : « Nous allons rassembler toutes nos énergies pour libérer Afrin, qui est devenue une plaie saignante dans le corps syrien et kurde ».
 
Le PYD a publié un un communiqué à l’occasion du 18 mars qui marque le premier anniversaire de l’occupation d’Afrin par l’armée turque et les mercenaires islamistes.
 
Voici un résumé du communiqué :
 
« Le 20 janvier 2018, l’Etat turc, avec toute la brutalité et les équipements hérités des technologies avancées de l’OTAN, a lancé une guerre contre Afrin – qui était un havre de paix pour quiconque recherchait la stabilité – a pu l’occuper et impliqué des mercenaires, notamment des Kurdes, dans le butin de l’invasion.
 
L’occupation d’Afrin est le résultat d’un consensus international sans précédent. Un membre de l’OTAN viole toutes les règles et lois de l’OTAN et utilise les armes et les techniques pour occuper le territoire d’un pays voisin. Et un grand pays comme la Russie, qui est intervenu en Syrie sous prétexte de protéger la souveraineté syrienne, de coopérer avec l’État occupant plutôt que de l’affronter et le régime syrien ne défend pas la souveraineté de son pays, sans parler des autres parties intéressées qui ont joué un rôle de cette occupation.
 
Face à cette situation, notre peuple d’Afrin et son système de défense n’ont eu d’autre choix que de défendre ses valeurs et sa dignité et de défendre son existence pendant 58 jours.
 
Après l’occupation, l’ennemi turc a commencé à mettre en œuvre les tueries, les pillages, les changements démographiques, la répression et l’oppression contre le peuple d’Afrin. Les fils et filles d’Afrin continuent leur résistance héroïque face à l’ennemi turc et à ses mercenaires. Rassemblons toutes nos énergies pour libérer Afrin, qui est devenue une plaie saignante dans le corps syrien. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici