« L’histoire est cachée dans le présent et nous sommes cachés dans le commencement de l’histoire »

0
124

« On ne se souvient pas des jours, on se souvient des instants », Cesar Pavese

 

« Le temps n’a pas le temps de vivre. C’est la contradiction du temps avec lui-même. Le temps est-il une chose vivante ou prend-il sens grâce aux vivants ? Ce qui luttent apportent l’histoire au temps futur. Le sens, dans l’instant même, tandis que nous traduisons les phrases du sens… Deux actions qui se définissent : nous et eux. La résistance gagne du sens en étant complétée par « nous et eux ». Nos phrases ne sont que la photographie de l’instant insaisissable. »

Le journaliste kurde Baris Balseçer écrit son long article [écrit en turc] concernant la résistance de 14 grévistes de la faim à Strasbourg en prenant le titre d’un livre d’Abdullah Ocalan « L’histoire est cachée dans le présent et nous sommes cachés au commencement de l’histoire ».

Balseçer est chevet des 14 Kurdes qui sont en grève de la faim depuis 88 jours à Strasbourg pour mettre fin à l’isolement imposé au dirigeant kurde Abdullah Ocalan et le fascisme turc visant le peuple kurde. Il donne régulièrement des nouvelles de chacun.e.s des grévistes avec lesquels il a noué une relation profonde et pour lesquels il a perdu la sommeil…

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici