La joie des femmes yézidies libérées de Daesh

0
613

Dès qu’ils atteignent les zones des Forces démocratiques syriennes (FDS) et des unités de défense du peuple et des femmes (YPG/YPJ), les Yézidis respirent la liberté comme s’ils étaient revenus à la vie, formant un cercle de joie et de plaisir rempli de sentiments de bonheur.

Le Moyen-Orient est le centre de la civilisation dans le monde, et le Kurdistan est la région la plus riche de cette vaste géographie. Il a été constamment ciblé tout au long de son histoire. La dernière de ces attaques brutales a eu lieu le 3 août 2014, lorsque les terroristes de Daesh ont attaqué les Yézidis à Shengal.

Sans distinction entre enfants ou adultes, hommes ou femmes, les mercenaires ont massacré les Yézidis et les ont exterminés créant une blessure profonde au cœur qui ne guérit pas.

En plus de ces massacres, des milliers de femmes et d’enfants yézidis ont été kidnappés et, à ce jour, beaucoup ont été libérés dans toutes les zones qui échappent au contrôle de Daesh. Depuis des mois, les Forces démocratiques syriennes (FDS), les YPG et les YPJ mènent leur campagne contre le dernier terrain contrôlé par les terroristes, dans le cadre de la campagne « Tempête de Jazeera » de sa phase finale, la « bataille pour vaincre le terrorisme ».

L’opération se poursuit avec la libération quotidienne de centaines de civils de l’organisation terroriste.

Alors que nous nous déplaçons dans le couloir où les civils ont fui Daesh vers le territoire des FDS, nous avons vu des moments émouvants qu’il est impossible d’oublier.

Parmi les civils qui ont été libérés récemment dans les dernières poches de Daesh, se trouvent des femmes et des enfants yézidis enlevés à Shengal en 2014. Ces femmes et ces enfants, à leur arrivée dans les zones où sont présentes les Forces démocratiques syriennes et les YPG/YPJ, ont été heureux d’être sauvés de la terreur, de retrouver la vie.

Le bonheur sur leurs visages exprime tout. Comme la joie et le plaisir qui se dessine sur le visage d’un enfant lorsqu’il voit sa mère après de nombreuses années de séparation. Leur sentiment de proximité avec leur patrie a montré leur enthousiasme et leur plaisir indescriptible.

« Nous sommes si heureuses d’être sauvées de Daesh et d’atteindre les combattants de la liberté », ont répété les femmes yézidies à plusieurs reprises. « Nous n’oublierons jamais ceux qui ont sacrifié leur vie pour nous libérer des griffes de Daesh ».

Les combattants des FDS ont évacué les civils libérés vers des zones sûres afin qu’ils puissent être ramenés chez eux en toute sécurité :  « Nous lutterons partout contre le terrorisme pour libérer le dernier enfant et la dernière femme des mains de Daesh », ont rassuré les femmes yézidies.

https://anfenglishmobile.com/rojava-northern-syria/the-joy-of-yazidi-women-after-their-liberation-from-isis-32987

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici