AFRIN : La Turquie enregistre les Kurdes autochtones comme des réfugiés

0
1024
SYRIE, AFRIN – Dans le canton d’Afrin, la Turquie impose des cartes d’identité turques aux Kurdes autochtones qu’elle enregistre comme des réfugiés.
 
L’armée d’occupation turque pratique ses violations contre les habitants du canton d’Afrin depuis le premier jour de l’occupation.
 
Des informations obtenues par les correspondants de l’ANHA des districts de Rajo et de Shera sous occupation turque indiquent que l’armée turque et ses mercenaires ont délivré des cartes d’identité turques différentes des cartes d’identité délivrées à Jarablus et Azaz.
 
La source a confirmé que l’armée turque cherchait à imposer des cartes d’identités similaires à celles en Turquie aux résidents autochtones d’Afrin afin de constituer une base de données de la population locale.
 
La carte contient un code de sécurité permettant de collecter toutes les informations en la reliant à la base de données du service central des renseignements turcs afin d’accroître la pression sur la population, d’entraver ses mouvements et d’enrôler les jeunes de 18 ans révolus dans le cadre de la politique complémentaire de la Turquie en matière d’occupation, de déplacement et du changement démographique graduel.
 
Selon des rumeurs, après l’octroi des cartes à toutes les personnes autochtones et déplacées, des élections seront organisées, auxquelles participeront les 70% des personnes déplacées pour recevoir tous les conseils locaux et rendre des décisions sur la propriété des maisons des propriétaires absents et les personnes déplacées de force.
 
Selon les sources, l’armée d’occupation turque enregistre les résidents kurdes d’Afrin en tant que réfugiés.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici