Un ancien prisonnier politique kurde qui a fui l’Iran porté disparu en Turquie

0
406
ROJHILAT / IRAN – Ibrahim Khalidi, un ancien prisonnier politique qui avait dû quitter l’Iran fin juin à cause des pressions de la sécurité iranienne, a disparu en Turquie depuis 3 mois et il n’y a toujours pas d’information sur son sort.
 
Cet étudiant avait été arrêté lors d’une manifestation à Orumiyeh l’année dernière et libéré le 27 mai 2018 contre le payement d’une caution. Il a fui à l’étranger à la fin du mois de juin en raison du harcèlement répété du bureau du renseignement d’Orumiyeh. Cependant, il a disparu en Turquie après un certain temps.
 
«À son arrivée en Turquie, Ibrahim Khalidi a passé quelque temps dans la ville de Van. Il devait se présenter prochainement au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) à Ankara. Aucune information n’est disponible sur son sort depuis 3 mois », a déclaré un membre de la famille de Khalidi lors d’un entretien avec KHRN.
 
Ibrahim Khalidi, étudiant en biologie à l’université Payam Noor d’Oshnavieh et employé du service des urgences d’Oshnavieh, a été arrêté le 14 décembre par les forces de sécurité lors de la manifestation à Orumiyeh et transféré au bureau du renseignement.
 
Après deux semaines d’interrogatoire au centre de détention des services de renseignements, il a été transféré à la prison centrale d’Orumyeh.
 
En janvier, il avait été condamné à cinq ans d’emprisonnement pour «avoir agi contre la sécurité nationale en participant aux manifestations d’Orumiyeh» par la deuxième chambre du tribunal révolutionnaire d’Orumyeh. Le 17 mai, la cour d’appel d’Orumiyeh réduisit cette peine à trois ans.
 
Le 26 mai, le juge a accordé à cet étudiant kurde une libération provisoire de la prison moyennant une lourde caution de 200 millions de Tomans jusqu’à l’expiration de sa peine de trois ans d’emprisonnement.
 
Via KHRN

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici