Un député du HDP attaqué au Parlement par des députés de l’AKP

0
773

TURQUIE – Le député Ahmet Şık du HDP d’Istanbul a été empêché de prononcer son discours au Parlement par les députés de l’AKP.

Le discours de Şık sur les amendements à certaines lois et décrets a été interrompu par les députés de l’AKP qui l’ont attaqué alors qu’il exprimait les vérités sur les dirigeants du pays. La session a été interrompue pendant 5 minutes. Ahmet Şık a reçu un avertissement, puis a été banni de deux sessions au Parlement.

Entre autres choses, Şık a dit : « Je n’entrerai pas dans une discussion de contenu sur la base juridique de la proposition de loi. Vous avez essayé de faire de la loi une arme, le juge un déclencheur.

Avec ce nouveau projet de loi que vous présentez, vous n’êtes rien d’autre qu’un simple dessin animé de conspirateurs de coup d’Etat.

Il n’est pas surprenant que vous ayez proclamé l’OHAL comme une mesure contre le coup d’État pour renforcer davantage votre forme actuelle de gouvernement, qui a régné jusqu’à ce jour, pour justifier votre pouvoir du mal et pour justifier votre persécution.

L’État a des responsabilités et les individus ont des droits. En Turquie, au contraire, l’État n’a toujours eu que des autorités. Selon votre règle, L’État est devenu un usurpateur des droits des individus.

Dans notre pays, il n’y a pas un seul citoyen qui a le droit de vivre conformément aux lois définies par les normes mondiales ».

Şık a donné les exemples suivants de crimes et d’irrégularités commis par l’État ;

*Peu avant les élections du 24 juin, trois membres de la famille Şenyaşar ont été tués et les meurtriers ont été protégés malgré la présence de dizaines de témoins, de séquences vidéo et de preuves évidentes. Les membres survivants de la famille ont dû quitter leur maison à Suruç.

*Les représentants élus du peuple, y compris les anciens coprésidents du HDP, Figen Yüksekdağ et Selahattin Demirtaş, sont emprisonnés sur la base d’excuses boiteuses.

*Tous les efforts possibles sont faits pour garder les députés Enis Berberoğlu et Leyla Güven en prison.

*Avec la force qu’ils tirent de l’impunité, les auteurs du massacre de Roboski pourraient-ils planifier de nouveaux massacres à huis clos ?

*Votre responsabilité politique pour le massacre de Soma et d’autres meurtres sur le lieu de travail n’est-elle pas dissimulée dans les couloirs de vos palais de justice ?

*La Turquie est maintenant une soi-disant République où les lois ont été mises de côté.

*Le Président du pays n’est pas accrédité par la moitié de la nation. De même, il ne compte pas sur la moitié de la nation.

*Votre arrogance sur le fait d’être le dirigeant est remodelée par le mensonge et l’ignorance.

*Votre impuissance nourrit votre agressivité envers ceux qui disent la vérité.

*Votre immoralité ne suffit pas, et vous la soutenez avec effronterie.

« Dommage que seules ces valeurs vous maintiennent debout. »

https://anfenglishmobile.com/news/hdp-deputy-Sik-attacked-in-parliament-by-akp-deputies-28463

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici