L’extinction d’un peuple commence par sa langue

0
594

« Je suis qu’une simple française qui vit en Croatie depuis quelques années mais je peux me permettre de dire que je connais assez bien ce pays et les pays qui faisaient partis de l’ex Yougoslavie. Pendant l’époque yougoslave? la langue parlée et écrite était le serbo-croate. A cette époque? dire que vous étiez croate était passible d’une peine de prison. Vous étiez considéré comme un traître, un séparatiste.

Beaucoup de personnes, intellectuelles et autres ont fui la Yougoslavie et bien sûr ces personnes étaient surveillées par l’UDBA, services secrets yougoslaves. Il n’était pas rare que des exécutions soient pratiquées par ces derniers. Je voudrais citer un exemple. Bruno Bušić, journaliste et écrivain croate, a été en prison à plusieurs reprises où il a subi des tortures car il parlait de la Croatie. Il a réussi à s’enfuir à Paris où il continua d’exercer son métier de journaliste et d’écrivain. Il écrivait en langue croate et non en serbo-croate. En 1978, les services secrets yougoslaves l’ont exécuté dans la capitale française. Cela ne vous rappelle t-il pas quelque chose ?

Pendant l’époque yougoslave, on pouvait compter de nombreuses exécutions dans le monde commanditées par les services secrets yougoslaves. La raison ? ils étaient croates et voulaient parler leur langue et faire connaître leur littérature et tout ce qui se rattache à la Croatie. Ils voulaient tout simplement exister. Je ne veux pas rentrer dans les détails car il faudrait que j’écrive un livre. Lorsque Milošević voulait créer la grande Serbie, la phrase préférée de l’un de ses généraux était « Parle serbe si tu veux que le monde te comprenne ».

La Croatie est maintenant indépendante, sa langue est le croate, l’histoire et la littérature croate y sont enseignées dans les écoles sans crainte d’être emprisonné ou être tué.

Vous les kurdes, j’ai une grande admiration pour votre peuple mais j’ai une question. Pourquoi continuez-vous de parler en turc entre vous ? Je pense que le nettoyage ethnique commence par un nettoyage ethnique intellectuel et linguistique. Comment efface-t-on un peuple de la surface de la terre ? En lui faisant oublier qui il est, c’est à dire en lui interdisant de parler sa langue qui lui permettrait de lire des livres sur sa propre histoire, de transmettre ce savoir à ses descendants. Les Turcs sont en train d’éteindre votre peuple pas seulement en vous massacrant avec des armes ou en vous torturant dans les prisons mais en vous coupant la langue au sens propre et figuré.

Je connais quelques Kurdes en France. Ils me disent qu’ils parlent mieux turc que kurde et leurs enfants ne parlent pas du tout kurde. Je me suis permise de leur dire, « nom de Dieu, êtes-vous conscients que vous êtes en train de mourir, de disparaître de la surface de la terre ? Votre bourreau a réussi car non seulement vous ne parlez pas votre langue mais vous utilisez la langue de ce dernier. Réveillez -vous. Si ce n’est pas pour vous, faites le pour vos enfants et pour ceux qui ont perdu la vie pour votre droit d’exister. J’ai une autre question que j’aimerais poser aux lecteurs.

Je sais qu’il existe un impôt révolutionnaire, ce qui est vraiment important et merveilleux car vous êtes seuls dans votre noble combat, mais existe-t-il un impôt pour subventionner des écoles à l’étranger où le kurde y serait enseigné ? Continuez votre votre combat dans tous les sens du terme. Sachez que beaucoup de personnes non-kurdes vous soutiennent et je sais qu’un jour, comme les Croates, vous aurez votre Etat.

N’oublions pas que vous êtes plus de 50 millions. »

COURAGE !

Nathalie Rougemont

Image

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici