AccueilDroits de l'HommePétition pour une famille kurde menacée d'expulsion par la Suisse

Pétition pour une famille kurde menacée d’expulsion par la Suisse

SUISSE – Les militants kurdes, Demhat et Berivan Baytas et leurs enfants qui ont demandé l’asile en Suisse en 30 mai 2021 sont menacés d’expulsion vers la Croatie au prétexte qu’ils ont été enregistrés à l’Eurodac, système européen de fichage de réfugiés. Ils ont peur d’être expulsés vers la Turquie à terme et ont lancé une pétition adressée à la Cour suprême fédérale et Secrétariat d’État aux migrations pour qu’ils leur accordent le statut de réfugiés politiques.

Voici leur pétition à signer sur Change.org:

Mesdames et Messieurs

Nous, Demhat et Berivan Baytas avec nos enfants Arjin et Arjen, avons demandé l’asile en Suisse le 30 mai 2021.

Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) n’a pas accepté notre demande d’asile car les empreintes digitales de Berivan sont enregistrées en Croatie dans le système Eurodac.

Après plus de 20 mois de litige, la Suisse veut nous renvoyer en Croatie. Nos enfants ont déjà commencé l’école et nous avons trouvé un bon réseau d’amis en Suisse, le SEM veut nous renvoyer en Croatie.

N’ayant pas d’autre choix, nous avons dû nous échapper par un chemin long et dangereux. Pendant des semaines, lors de notre périple, nous avons été témoins de toutes sortes de violences aux frontières de l’Europe. Nous avons été attaqués et arrêtés par la police en Croatie devant nos enfants. Ils nous ont fouillés nus et ont pris toutes nos affaires, dont nos téléphones. C’était inhumain et très difficile pour toute la famille.

De plus, nous ne nous sentons pas en sécurité en Croatie car, en raison de notre passé politique, nous risquons d’être extradés vers la Turquie.

La Croatie viole les droits humains et nous ne voulons pas retourner dans un tel pays.

Nous avons été chassés de Turquie avec nos parents quand nous étions petits et depuis lors, nous vivions dans le camp de réfugiés de Mahmur, au Kurdistan irakien.

Nous soutenons le mouvement kurde pour la liberté et nous ne pouvons donc pas retourner en Turquie.

Nous avons travaillé au Kurdistan irakien en tant qu’enseignants et malgré toutes les mauvaises circonstances, nous ne voulions pas quitter le Kurdistan jusqu’à ce que la Turquie ait intensifié les opérations militaires pendant plusieurs années et les ait étendues à l’ensemble de la région autonome du Kurdistan irakien (…) et au camp de réfugiés de Makhmur (…). De plus, nous avons vécu quotidiennement les bombardements des avions militaires turcs et les meurtres dans les rues publiques par les drones de la Turquie.

Merci pour votre soutien

Cordialement

Berivan et Demhat Baytaş

Lien de la pétition (en allemand) est ici: Schieben Sie die Familie Baytas nicht ab!

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici