AccueilMondeEuropeEUROPE. Appel à la longue marche kurde

EUROPE. Appel à la longue marche kurde

EUROPE – Le comité organisateur de la longue marche kurde a publié le programme des événements (marche, rassemblements, conférences…) pour l’année 2023.

Le coup d’envoi de la longue marche annuelle demandant la libération d’Abdullah Öcalan sera donné par une conférence internationale le 4 Février en Genève. Deux jours plus tard, le 6 février, les militants internationalistes et kurdes entameront la longue marche qui se terminera par un grand rassemblement à Strasbourg le samedi 11 février 2023. ( détails des événements ci-dessous)

Voici le communiqué du comité organisateur de la longue marche kurde:

Liberté pour Abdullah Öcalan – Appel à la Longue Marche 2023

« Plus de 23 ans ont passé depuis qu’Abdullah Öcalan a été enlevé, séquestré et emprisonné le 15 Février 1999. Cette opération, conduite par les services secrets de différents pays, constitue une violation des lois internationales. Pratiquement coupé du monde, il est depuis placé en isolement dans l’île-prison turque d’Imrali. Depuis 2011, l’État turc viole sans arrêt les droits fondamentaux du prisonnier, notamment en refusant les visites de ses avocats. De plus, depuis 2015, tant les délégations politiques que sa famille se voient eux aussi interdit d’accès. Les conditions d’isolement imposées à Abdullah Öcalan sont particulièrement inhumaines et contraires à toutes les conventions internationales sur la protection des droits des prisonniers.

En dépit de la position centrale indéniable qu’Abdullah Öcalan occupe en vue d’une solution pour la question kurde, le régime d’isolement et d’attrition à Imrali se perpétue. Ainsi torpille-t-on la possibilité d’une issue pour la question kurde et les conflits du Moyen-Orient. L’état de santé d’Abdullah Öcalan et les conditions de son emprisonnement ont une influence directe sur le cours de la guerre et un durcissement de telles conditions pourrait provoquer une escalade du conflit armé. En revanche, un adoucissement du régime carcéral ou la libération d’Abdullah Öcalan aurait une influence positive dans la stabilisation de la région et serait une contribution décisive à un règlement pacifique des conflits actuels.

Malgré les conditions indicibles de l’incarcération, il cultive l’espoir d’une résolution pacifique des conflits au Moyen-Orient. Pendant des années, Öcalan a négocié avec le gouvernement turc afin de parvenir à une solution démocratique pour le Kurdistan. En 2005 et 2006, quelque 3.5 millions de Kurdes ont signé une pétition déclarant qu’ils considéraient Abdullah Öcalan comme leur représentant politique. En 2015, à nouveau, 10.3 millions de signataires ont appuyé une pétition pour sa libération.

Le régime d’isolement qu’ il subit en prison manque de base légale et l’absence d’information sur sa santé attise l’inquiétude de toutes et tous En conséquence, à partir du 6 Février jusqu’au 11 Février, nous voulons prendre les rues ensemble en demande de la libération d’Abdullah Öcalan.

Pour mettre fin à la guerre, à l’isolement et à la persécution politique – pour la paix, la liberté et la démocratie !

Venez à la Longue Marche 2023 ! »

Pour plus d’information, vous pouvez contacter le comité organisateur par e-mail : longmarch2023@proton.me

Longue marche

6e-11e Février : Longue Marche de Genève à Strasbourg – Départ : Genève, Place de Neuve, 9h30
5-11 Février : Longue Marche de Heilbronn à Strasbourg – Départ : Heilbronn, 12h00

Allemagne

2 février : Francfort-sur-le-Main, Bockenheimer Warte, 13 h 30
3 février : Bonn, Marktplatz, 12 h
4 février : Kiel, Kaufland Mettenhof, 10 h
18 février : Hanovre-Laatzen, Leine-Center (Erich-Panitz-Strasse) , 10h

Autriche

10 février : Vienne, Argentinierstraße 14, 12h

Manifestations le 11 février

Une manifestation centrale aura lieu à Strasbourg le 11 février avec la participation des militants venant du nord de la France, Allemagne, Suisse, Pays-Bas et Belgique. D’autres manifestations sont annoncées à Marseille avec la participation des militants venant du sud de la France. Il y aura également des manifestations à Stockholm et Göteborg pour la Suède et en Autriche, Italie, Angleterre, Grèce, Chypre, Canada, Australie, Norvège, Finlande et Danemark.

Le plan d’action continuera d’être mis à jour.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici