AccueilEuropeSuisseSUISSE. Un politicien kurde élu président du canton de Bâle

SUISSE. Un politicien kurde élu président du canton de Bâle

BÂLE – Le politicien Bülent Pekerman a été élu président du Grand Conseil du canton de Bâle-Ville. Pekerman a reçu les voix de 87 parlementaires sur 99. Il remplacera Jo Vergeat (GAB) à la tête du Grand Conseil du canton de Bâle, où un migrant kurde est élu président pour la première fois.

Le politicien kurde a 45 ans et est moniteur d’auto-école. Il siège au Grand Conseil depuis 2021. Il a été député lors de la précédente session législative de 2009 à 2013. Pekerman est député à Bâle depuis deux ans. Il occupera le poste de président pendant un an à compter de février.

Le Grand Conseil a élu hier Pekerman, du Parti libéral vert (GLP), pour remplacer Jo Vergeat (Les Verts). Pekerman occupait le poste de gouverneur depuis un an.

Le nouveau président du Conseil qui veut être un bâtisseur de ponts culturel a des racines kurdes et a grandi dans un village rural d’Anatolie centrale. À l’âge de quinze ans, il est venu en Suisse par le biais du regroupement familial. Il n’a pas trouvé l’intégration facile, notamment sur le plan scolaire. A ce titre, il est fortement attaché au principe de « l’égalité des chances pour tous, quelle que soit l’origine sociale et nationale ». Il prône un Bâle cosmopolite et une plus grande participation politique de la population étrangère, mais aussi des jeunes.

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici