AccueilEnfantsIRAN. Arrestations de centaines de femmes et mineures kurdes

IRAN. Arrestations de centaines de femmes et mineures kurdes

IRAN / ROJHILAT – Au moins 202 femmes kurdes, dont 30 de moins de 18 ans, ont été détenues par les forces gouvernementales iraniennes lors manifestations au Kurdistan et en Iran.

Selon les données recueillies par l’ONG Hengaw, les forces gouvernementales iraniennes ont kidnappé plus de 500 militantes kurdes au cours des 100 jours de protestations populaires dans les provinces d’Ilam, Kermanshah, Kurdistan (Sanandaj / Sînê), Azerbaïdjan occidental (Urmia), et d’autres villes. Hengaw a pu vérifier l’identité de 202 d’entre elles jusqu’à présent.

L’enquête de Hengaw montre que sur les 202 femmes dont l’identité a été confirmée, 27 étaient des étudiantes, 6 étaient des enseignantes, une était une avocate de base d’un système judiciaire et 30 avaient moins de 18 ans, la majorité étant des lycéennes.

Séparation par province :

Province du Kurdistan (Sanandaj) : 110 cas, Province de l’Azerbaïdjan occidental (Urumiyah) : 28 cas, Province de Kermanshah : 25 cas, Province d’Ilam : 21 cas et Autres villes d’Iran : 18 cas

Il convient de préciser que la plupart des femmes qui ont été arrêtées avec 72 cas ont été enregistrées dans la ville de Sanandaj. Les villes d’Ilam avec 13 cas, Kermanshah, Qorveh et Dehgolan sont également dans les rangs suivants avec 10 cas d’arrestation de femmes chacune.

Selon cette enquête, 7 femmes arrêtées par le régime ont été jugées sans avoir droit à un procès équitable.

Lors de ces simulacre de procès, Rozhin Yousefzadeh a été condamnée à 15 ans de prison, Soheila Moatai à 5 ans, Fatemeh Bigpour à 5 ans d’emprisonnement, Golnaz Bigpour à 5 ans, Zainab Bavir à 2 ans, Sakineh Alirezaei à 2 ans et Negar Davoudi a été condamnée à 5 ans de prison.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici