AccueilEnfantsIRAN. Inquiétudes pour quatre filles kurdes kidnappées à Dehgolan

IRAN. Inquiétudes pour quatre filles kurdes kidnappées à Dehgolan

IRAN / ROJHILAT – Kizhan Karimi, Shino Ahmadian, Bita Asadi et Ayda Lotfi, quatre mineures kurdes qui ont été kidnappées le 16 novembre par les forces gouvernementales à Dehgolan. Depuis, les familles n’ont plus de nouvelles de leurs enfants.

Les forces gouvernementales iraniennes ont enlevé Shino Ahmadian, 16 ans, Kizhan Karimi, 17 ans, Ayda Lotfi, 17 ans et Bita Asadi, 17 ans, à Dehgolan, dans la province du Kurdistan.

Cela fait plus de 3 semaines que ces quatre filles ont été kidnappées et leurs familles ont tenté de les retrouver sans succès. Les autorités iraniennes refusent de répondre à leurs sollicitations.

Depuis le début des manifestations anti-régime déclenchées par le meurtre barbare de Jina Mahsa Amini, près de 20 000 civils, dont des enfants de mineurs de moins de 18 ans, ont été arrêtés par le régime iraniens. La plus part des détenus sont torturés, les jeunes et les adolescents violés ou menacés de viol, certains tués sous la torture, tandis que d’autres sont poursuivis en justice et risquent la peine de mort. Les déclarations d’aujourd’hui des autorités iraniennes concernant l’abolition de la police des mœurs ne doit pas faire oublier ces crimes de guerre commis par le régime iranien. La communauté internationale doit agir rapidement avant que d’autres femmes, enfants et hommes innocents ne soient tués par le régime sanguinaire iranien.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici