AccueilKurdistanRojavaROJAVA. Le canton kurde d'Afrin défiguré par l'occupation turco-jihadiste

ROJAVA. Le canton kurde d’Afrin défiguré par l’occupation turco-jihadiste

La Turquie et des groupes de mercenaires syriens ont envahi le canton kurde d’Afrin en mars 2018. Depuis, des crimes de guerre, crimes contre l’humanité et contre l’environnement y ont été commis, en plus du changement démographique opéré au détriment des Kurdes de la région.

Le journaliste Alexander McKeever vient de documenter l’aspect cartographique des crimes écologiques et les pillages des sites antiques, ainsi que la transformation urbaine d’Afrin par la Turquie et ses gangs armés.

Pour cela, il a utilisé les données de Google Earth relatives au canton kurde d’Afrin occupé depuis mars 2018 avec des images datant du 8 septembre 2021. (Les précédentes données disponibles dataient de septembre 2019.)

En analysant les images récentes d’Afrin fournies par Google Earth, Alexander McKeever, chercheur et journaliste, a pu documenter la déforestation massive ainsi que le pillage des sites archéologiques de la région d’Afrin (en plus de la transformation de la ville d’Afrin) par les gangs de la Turquie entre 2019 et 20121.

Le document (en anglais) relatif au fouilles des sites archéologiques et la déforestation d’Afrin peut être consulté ici:

Google Earth finally updates its imagery for Afrin city (p.1)

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici