AccueilEuropeFranceIndignation chez les Arméniens après la livraison de 2 combattants kurdes à...

Indignation chez les Arméniens après la livraison de 2 combattants kurdes à la Turquie par l’Arménie

PARIS – Il y a quelques jours des associations kurdes annonçaient que l’Arménie avait livré aux services secrets turcs (MIT) 2 combattants kurdes arrêtés en Arménie en été 2021. Depuis, de nombreux militants, activistes ou associations d’Arméniens expriment leurs stupeur et colère devant un tel acte qualifié de « trahison » par le PKK et des organisations kurdes*.

Gegham Manukyan: «L’Arménie n’a pas vu une telle trahison depuis trente ans»

Le député arménien, Gegham Manukyan a condamné l’extradition par son pays de deux combattants kurdes vers la Turquie, déclarant qu’«Ils ont combattu à Dersim, la région où nombre de nos compatriotes ont été secourus par les Kurdes lors du génocide arménien et ont ensuite participé au soulèvement de Dersim. Maintenant, ils se trouvaient sur le territoire de la République d’Arménie et après un acquittement définitif, ils ont été enlevés et remis aux autorités meurtrières de la Turquie, un État qui a activement pris des mesures contre notre pays dans la guerre de 44 jours et soutient l’actuelle agression azerbaïdjanaise.»

Le Conseil de coordination des organisations arméniennes en France (CCAF) a également exprimé son Indignation par le communiqué suivant publié le 25 septembre:

« Le CCAF a pris connaissance avec stupéfaction de la livraison par l’Arménie à la Turquie de deux militants kurdes du HGP qui avaient été arrêtés il y a un an puis remis en liberté par une décision de la Cour de cassation du pays. Il exprime son indignation face à cette mesure que rien ne peut justifier et attend des explications des autorités arméniennes.

Les associations kurdes ont fait leur devoir de mémoire en reconnaissant et condamnant le génocide des Arméniens et n’ont jamais manqué d’exprimer leur solidarité à l’égard de l’Arménie et de l’Artsakh. Les associations arméniennes de France ont maintes fois fait part de leur soutien à la résistance du peuple kurde et à son juste combat contre l’Etat fasciste turc. Et elles ne sauraient cautionner des mesures aussi contraires aux principes démocratiques, au droit et la solidarité qui doit prévaloir entre les peuples opprimés. D’autant que l’on ne sait que trop bien ce que peut signifier cet acte en termes de violations des droits de l’homme, dont la Turquie est coutumière.

Aussi le CCAF condamne-t-il avec la plus grande fermeté cet « acte honteux » des autorités arméniennes et réaffirme son plus total soutien à la lutte du peuple kurde contre l’Etat fasciste turc. »

Combattants kurdes livrés à la Turquie, le KCK accuse le gouvernement arménien de « trahison »

L’Arménie a livré à la Turquie deux combattants kurdes qu’elle détenait depuis novembre 2021. Le KCK condamne la « trahison » du gouvernement arménien de Pashinyan et l’exhorte « à renoncer immédiatement à ses relations de collaboration avec l’État turc colonialiste génocidaire et à présenter des excuses aux peuples arménien et kurde pour cet incident. »

 

Voici le communiqué de l’Union des communautés du Kurdistan (Koma Civakên Kurdistanê -KCK) publié suite à l’annonce de la livraison de deux combattants du PKK aux services secrets de la Turquie (MIT) par l’Arménie:

« Nos amis Leheng (Atilla Çiçek) et Alişer (Hüseyin Yıldırım) ont récemment été remis à la Turquie par l’État arménien. (…) Leheng et Alişer, retenus captifs par le gouvernement arménien depuis novembre 2021, ont été livrés à l’État turc à la suite d’une trahison. Avec ces fausses nouvelles, on a tenté de dissimuler la trahison du gouvernement arménien.

Il est très révélateur que le gouvernement arménien ait remis deux révolutionnaires kurdes – qui se battent pour la liberté du peuple kurde et qui se sont rendus en Arménie dans le cadre d’une mission révolutionnaire – à l’État turc à un moment où le territoire arménien est occupé en raison des provocations et le soutien de l’État turc. Cela a clairement révélé que le gouvernement Pashinyan coopère avec l’État turc colonialiste génocidaire et le gouvernement fasciste AKP-MHP. En tant que Mouvement kurde pour la liberté, nous condamnons fermement le gouvernement Pashinyan, qui a livré nos deux amis à l’Etat turc, pour son attitude de collaboration.

Cette attitude du gouvernement Pashinyan a également confirmé les critiques et les accusations portées contre lui concernant l’occupation des terres arméniennes. Cela est évident dans le fait qu’à une époque où la terre arménienne est occupée, au lieu de soutenir ceux qui luttent contre l’État turc colonialiste génocidaire, ils sont remis à cet État. Cette situation constitue également une trahison de la lutte du peuple arménien contre le génocide. La remise de ces deux amis à l’État turc a révélé la position de collaboration et de trahison du gouvernement Pashinyan, qui était restée secrète jusqu’à aujourd’hui.

Nous faisons cette déclaration principalement pour que le peuple arménien comprenne mieux la vérité sur le gouvernement Pashinyan et pour que le public démocratique de notre peuple reçoive des informations précises sur le problème en question. La remise de ces deux amis à l’État turc révèle que le gouvernement Pashinyan trahit la cause des peuples, en particulier la cause du peuple arménien. Cela montre également qu’il collabore avec l’État turc colonialiste génocidaire, qui a commis un génocide contre le peuple arménien dans le passé et fait occuper aujourd’hui par d’autres les terres arméniennes restantes, et que ce gouvernement soutient donc la politique d’occupation et de génocide. Nous appelons tous les peuples et amis, en particulier le peuple arménien, à prendre position contre ce gouvernement collaborateur.

La lutte pour la libération du Kurdistan ne se bat pas seulement pour la liberté du peuple kurde, mais aussi pour la liberté de tous les peuples de la région, en particulier le peuple arménien. Le peuple kurde considère le peuple arménien comme son prochain et le pays dans lequel il vit comme une patrie commune. Ils approchent le peuple arménien sur la base de ces sentiments et soutiennent leur cause. Le peuple arménien et le peuple kurde le savent très bien. En conséquence, les deux peuples ont des sentiments positifs l’un envers l’autre. Les actions des collaborateurs ne porteront pas atteinte à la fraternité des peuples kurde et arménien et à leur partenariat dans la lutte. Au contraire, ces approches permettront aux peuples kurde et arménien de s’engager dans une lutte commune encore plus forte. L’attitude du gouvernement Pashinyan cause un grand tort à la cause du peuple arménien et à sa lutte pour l’existence. On ne peut être honorable et vivre de la bonne manière qu’en résistant et en luttant, pas en collaborant.

En tant que Mouvement kurde pour la liberté, nous appelons le gouvernement Pashinyan à renoncer immédiatement à ses relations de collaboration avec l’État turc colonialiste génocidaire et à présenter des excuses aux peuples arménien et kurde pour cet incident. »

Conseil exécutif du KCK

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici