Protestations Mahsa Amini: L’Iran commet des crimes de guerre dans les villes kurdes

0
167
Depuis le début des protestations déclenchées par le meurtre de Jina Mahsa Amini qui secouent le Kurdistan d’Iran, le régime iranien commet des crimes de guerre dans les villes kurdes où les forces armées ouvrent le feu sur les civils qui manifestent et arrêtent les manifestants en masse. Il y a déjà des dizaines de morts et plusieurs centaines de blessés touchés par des tirs directs. Il y a également des arrestations massives au milieu de coupure d’internet. Les Mollahs ont de nouveau commencer à écraser dans le sang la révolte populaire guidée par les femmes.
 
Hengaw, l’ONG de droits de défense qui documente les violations des droits au Kurdistan iranien, avertit que la République islamique utilise des armes contre les civils dans les localités kurdes, dont Sanandaj (SÎnê), Bukan, Mahabad, Oshnaviyeh, Urmia… déclarant « Ceci est un crime contre l’humanité et est criminalisé par le droit international. » Hengaw appelle les avocats à poursuivre le régime iranien pour les crimes commis contre les civils kurdes.
 
Des Azéris rejoignent les protestations anti-régime
 
Les manifestations anti-régime ne se limitent pas aux régions kurdes et à Téhéran, elles se sont propagées dans les localités azéries.
 
Malekan, la plus petite ville abritant la population azerbaïdjanaise, dans la province de l’Azerbaïdjan oriental, en Iran, a également rejoint les manifestations anti-gouvernementales. Les non-persans en Iran profitent de cette occasion pour protester contre le gouvernement iranien.
 
Internet coupé: bain de sang à huis clos
 
La dernière fois que le régime des mollahs a coupé l’internet en Iran, c’était lors des manifestations de novembre 2019 et il a massacré 1500 civils. Maintenant, il a de nouveau coupé l’internet tandis que les manifestants (kurdes) sont massacrés.
 
Cela fait des décennies que les peuples et les femmes sont opprimés par le régime islamiste iranien. Il est temps pour le monde de les aider à y mettre fin. Jina Mahsa Amini n’est pas morte pour rien. Il faut que la communauté internationale agisse au lieu de faire des déclarations creuses.
 
Des manifestants kidnappés et embarqués dans des ambulances
 
Les forces armées iraniennes ont assiégé les villes kurdes d’Iran où plus de 500 civils ont été blessés, une dizaines tués tandis que des centaines d’autres ont été arrêtés au cours des manifestations en six jours. De nombreux blessés ont perdu la vue, d’autres gravement blessés se cachent car s’ils se rendent aux hôpitaux, ils seront arrêtés par les forces iraniennes qui ont également assiégé les hôpitaux. Pendant ce temps là, des vidéos filmées par des civils montrent des manifestants arrêtés par les forces de sécurités iraniennes et embarqués dans des ambulances confisquées, car elles savent que les civils n’attaqueront pas les ambulances. Ceci est également un crime de guerre.
 
L’Iran piège les manifestants kurdes
 
Un responsable du parti armé kurde KDP-I, Aso Saleh déclare que l’Iran donne des uniformes des peshmergas à des traîtres qui se rangent du côté du régime. Ces personnes font semblant d’aider les manifestants kurdes mais les poursuivent et tuent.
Saleh déclare qu’il s’agit de saper les protestations et de mettre fin au soutien des États-Unis.
 
Jina Mahsa Amini n’est pas morte pour rien
 
Cela fait des décennies que les peuples et les femmes sont opprimés par le régime islamiste iranien. Il est temps pour le monde de les aider à y mettre fin. Jina Mahsa Amini n’est pas morte pour rien. Il faut que la communauté internationale agisse au lieu de faire des déclarations creuses.
 

 

Mahsa (Jina) Amini était une jeune Kurde de 22 ans. Elle a été tuée par la police des mœurs à Téhéran car « mal voilée». Alors que le régime iranien prétendait qu’elle était morte à cause des problèmes de santé antérieurs, un scanner du crâne de Jina Amini montre une fracture osseuse, une hémorragie et un œdème cérébral.

 
#EndIranRegime #IranProtests #LetUsTalk #Jîna_Emînî #Jina_emini #WhiteWednesdays #MahsaAmini #TwitterKurds #مهسا_امینی #Rojhilat #Mahsa_Amini #OpIran

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici