PARIS. Deux manifestations pour Jina Mahsa Amini le samedi 24 septembre

0
607

PARIS – En plus de la manifestation devant la Fontaine des Innocents (Châtelet – Les Halles) ce samedi 24 septembre à 17h30 pour Jina Mahsa Amini, il y aura une autre manifestation organisée par des associations kurdes et iraniennes sur la place d’Italie à 15h.

Voici le communiqué annonçant la manifestation de 15h:

« Rassemblement à Paris contre le meurtre de Mahsa (Jina) AMINI

Nous nous rassemblons à Paris pour condamner l’assassinat par la police des mœurs de Téhéran, de Mahsa (Jina) AMINI, jeune femme de 22 ans, originaire du Kurdistan d’Iran. Nous présentons nos condoléances à sa famille et exprimons notre profonde reconnaissance à la lutte des femmes pour la liberté et au mouvement de protestation des populations iraniennes.

Ce rassemblement sera l’occasion de dénoncer plusieurs décennies de politique criminelle et discriminatoire menée par la République islamique à l’encontre de ses citoyens. Il entend se faire l’écho du mouvement civil de protestation des populations iraniennes contre la répression et pour la défense de leurs droits fondamentaux auprès de l’opinion publique française (média, associations, organisations non gouvernementales et institutions étatiques…).

Nous invitons tous les défenseurs de la liberté et de l’égalité à Paris, à se joindre à ce rassemblement pour condamner le meurtre de Mahsa (Jina) AMINI et les crimes de la République islamique.

Le rassemblement aura lieu le :

Samedi 24 septembre 2022
15h00 – 16h30
Place d’Italie, PARIS

Signataires :
Association des Kurdes Résidant en France
Conseil Démocratique de Paris (pour la défense des mouvements populaires en Iran)

Soutenues par :
1 – Centre de Coordination des Partis Politiques kurdes
2 – Organisation de regroupement des Fedaïnes du peuple d’Iran
3- Congrès des peuples de l’Iran fédéral
4 – Conseil pour la Démocratie en Iran »

Photo via Faranak Amidi

 

 

 

Mahsa (Jina) Amini était une jeune Kurde de 22 ans. Elle a été tuée par la police des mœurs à Téhéran car « mal voilée». Alors que le régime iranien prétendait qu’elle était morte à cause des problèmes de santé antérieurs, un scanner du crâne de Jina Amini montre une fracture osseuse, une hémorragie et un œdème cérébral.

#IranProtests #LetUsTalk #Jîna_Emînî #Jina_emini #WhiteWednesdays #MahsaAmini #TwitterKurds #مهسا_امینی #Rojhilat #Mahsa_Amini

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici