AccueilMoyen-OrientIranIRAN. Protestations Mahsa Amini: 50 morts et des milliers d'arrestations

IRAN. Protestations Mahsa Amini: 50 morts et des milliers d’arrestations

IRAN / ROJHILAT – On assiste à un bain de sang commis par les mollahs iraniens dans les villes kurdes d’Iran où les forces de sécurité utilisent des balles réelles contre les foules protestant depuis cinq jours contre le meurtre de Mahsa Amini. On dénombre au moins 50 morts, des centaines de blessés et des milliers personnes arrêtées au Kurdistan de l’Est et en Iran.
 
Le journaliste Ammar Goli (Erdelan) déclare que « les forces de sécurité du régime iranien utilisent des ambulances pour réprimer les manifestants, en violation du droit international. De plus, de nombreuses personnes arrêtées sont amenées aux centres de détention en ambulance car les forces de sécurité savent que les manifestants n’attaqueront pas les ambulances.
 
Dans de nombreuses villes, les manifestants blessés refusent de se rendre dans les établissements médicaux de peur d’être arrêtés s’ils sont transportés à l’hôpital.
 
Au moins 50 civils ont été tués et des milliers de personnes arrêtées au cours des 5 derniers jours. »
 
La société iranienne veut un changement profond du régime
 
Ceux qui pensent que la fin du port obligatoire du voile suffira à sauver le système fasciste iranien se trompent. La société iranienne veut un changement profond du régime.
 

Une révolution féministe historique

 
Le journaliste Behrouz Boochani appelle la communauté internationale à entendre la voix des femmes d’Iran qui mènent une révolution en défiant la dictature islamiste des Mollahs.
 
Boochani écrit: « Les femmes d’Iran sont une inspiration : elles font l’histoire dans la rue, défiant une dictature religieuse. Ne les ignorez pas ; si vous êtes féministe, soyez leur voix, amplifiez leurs appels ! C’est une révolution féministe historique. »
Le peuple iranien s’attaque à un ennemi redoutable
 
« Le peuple iranien s’attaque à un ennemi redoutable: une dictature et un système de sécurité qui ont joué un rôle clé dans l’écrasement de la Syrie (jusqu’à 500 000 morts). Le peuple iranien est vraiment en danger ; les restrictions Internet sont un drapeau rouge – probablement un signe qu’ils veulent cacher toute preuve de ce qu’ils feront pour réprimer violemment le mouvement. »
 
Mahsa (Jina) Amini était une jeune Kurde de 22 ans. Elle a été tuée par la police des mœurs à Téhéran car « mal voilée». Alors que le régime iranien prétendait qu’elle était morte à cause des problèmes de santé antérieurs, un scanner du crâne de Jina Amini montre une fracture osseuse, une hémorragie et un œdème cérébral.
 

#IranProtests #LetUsTalk #Jîna_Emînî #Jina_emini #WhiteWednesdays #MahsaAmini #TwitterKurds #مهسا_امینی #Rojhilat #Mahsa_Amini   

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici