« Le régime iranien est responsable de l’attaque contre Salman Rushdie »

0
150
« La plupart des médias iraniens ont célébré l’attaque de Salman Rushdie sur leurs unes. Il n’est qu’un écrivain et n’a pas porté d’arme de toute sa vie. Ils ne devraient pas être autorisés à encourager la violence et le terrorisme sans aucune conséquence » , écrit le journaliste kurde Behrouz Boochani sur Twitter.
 
Behrouz Boochani accuse par ailleurs l’Iran d’être responsable de l’attaque dont a été victime Salman Rushdie, auteur des célèbres « Versets sataniques » qui lui ont valu un Fatwa ordonné par l’Ayatollah Khomeyni.
 
Boochani a rajouté que: « Par la Fatwa, le régime iranien est responsable de l’attaque contre Salman Rushdie*. Cette attaque n’est pas seulement une atteinte à la liberté d’expression, mais montre comment les dictateurs ont étendu leur portée à travers le monde pour défier la sécurité. »
 
*Salman Rushdie a été attaqué par un terroriste chiite à coups de couteau le 12 août dernier lors d’une conférence dans l’Etat de New York, aux Etats-Unis. Hospitalisé, il est sous assistance respiratoire et risque de perdre un œil. Quand à son agresseur, il a plaidé non coupable… 
 
Behrouz Boochani est un journaliste, militant des droits humains, écrivain et réalisateur originaire d’Îlam, au Rojhilat (Kurdistan de l’Est sous l’occupation de l’Iran) réfugié en Australie. Boochani a remporté plusieurs prix littéraires pour son roman « No Friends but the Mountains » (« Pas d’amis mais des montagnes »), écrit par texto sur son téléphone portable alors qu’il était détenu sur l’île de Christmas.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici