« Cibler les habitations au Kurdistan du Nord est une provocation du MİT »

0
136
Farhard Shami
SYRIE / ROJAVA – Un responsable militaire du Rojava met en garde les Kurdes du Kurdistan du Nord contre les provocations des renseignements turcs (MIT) qui propagent des fausses informations accusant les forces YPG / YPJ / FDS de cibler les habitations du côté turc. Farhad Shami, responsable du centre médiatique des Forces Démocratiques Syriennes (FDS), a déclaré que des responsables turcs avaient par le passé avoué ce genre d’actions afin de fabriquer des prétextes justifiant l’invasion du Rojava par l’armée turque.
 
Farhad Shami a déclaré qu’ils n’avaient visé aucune maison dans le nord du Kurdistan et a déclaré : « Le camp [Turquie] qui bombarde nos villes comme Tirbesipi, Qamishlo, Amude et Darbesiye, a également bombardé les maisons de nos compatriotes au Kurdistan du Nord et a voulu faire une provocation. »
 
L’Organisation turque de renseignement (MIT) diffuse de fausses nouvelles par le biais de médias de guerre spéciale. De telles provocations de l’occupation turque ont souvent été exposées dans les médias. Après les attaques de l’occupation turque sur les villages de la région de Cizîre à la frontière, à travers les médias de la guerre spéciale, ils prétendent que les FDS ont aussi bombardé quelques maisons au Nord du Kurdistan à la frontière.
 
Concernant ces allégations, le responsable du centre de communication des FDS, Farhad Shami, a répondu aux questions de l’agence ANHA.
 
Farhad Shami a déclaré que leurs forces n’ont pas bombardé les maisons des gens dans le nord du Kurdistan et cette nouvelle est complètement une arme de guerre spéciale et le bombardement des maisons des gens dans le nord est une provocation du MİT.
 
Shami, dans la suite de son discours, a déclaré : « En même temps que le pilonnage brutal de l’Église chrétienne et des lieux civils à Tirbespi et à Qamishlo par l’État turc occupant, nous avons entendu dans les médias qu’une balle avait touché une maison de notre population du Kurdistan du Nord. Le camp qui a bombardé nos régions à Tirbespi, Qamishlo, Amûd et Dirbêsi, c’est-à-dire l’armée turque d’occupation, est le même camp qui a bombardé les maisons de notre peuple au Kurdistan du Nord et a voulu mener des provocations. »
 
Shami a déclaré que, comme ils attachent de l’importance à la santé des habitants du Rojava, du nord et de l’est de la Syrie, ils considèrent également que la santé des habitants du Kurdistan du Nord est importante et ils tiennent compte de cette sensibilité dans tous les cas leurs activités, ajoutant : « Nous soulignons que le MİT turc, suite au bombardement des maisons de nos compatriotes au Kurdistan du Nord, avait déjà fait cette provocation à Afrin et Serekani, et le responsable du MİT avait également avoué dans cette affaire. (…) Nous pensons que notre peuple au Kurdistan du Nord le sait et que les jeux des envahisseurs n’aboutiront à rien. »
 
À la fin de son discours, Farhad Shami a déclaré que toutes leurs activités sont menées dans le cadre de la protection juridique, ciblant les casernes et les soldats turcs.
 
ANHA

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici