TURQUIE. Aysel Tuğluk reste en prison malgré la décision du tribunal

0
84
TURQUIE – La libération d’Aysel Tuğluk, a été ordonnée dans le « procès Kobanê » mais comme la politicienne kurde gravement malade est condamnée dans une autre affaire, elle restera en prison alors qu’elle est atteinte de la démence et qu’elle ne reconnait même pas ses avocats…
 
Alors que la libération d’Aysel Tuğluk a été ordonnée dans l’affaire Kobanê, la politicienne kurde gravement malade restera en prison en raison d’une condamnation définitive dans un autre procès.
 
La libération d’Aysel Tuğluk a été décidée par le tribunal du procès Kobanê vendredi soir à Ankara. 108 personnes sont accusées dans cette parodie de justice politique, dont les anciens cadres du Parti démocratique des peuples (HDP). 21 accusés sont en prison. Les prévenus sont accusés de « terrorisme » et de meurtre dans des dizaines d’affaires liées aux manifestations lors de l’attaque de l’Etat islamique contre Kobanê en octobre 2014. (ANF)
 
Aysel Tuğluk se trouve à la prison de Kocaeli / Kandıra, dans l’ouest de la Turquie, depuis décembre 2016. L’avocate, qui représentait entre autres Abdullah Öcalan, a déjà été condamnée dans plusieurs procès, tandis que d’autres procès sont toujours en cours. En février 2020, la cour d’appel turque a confirmé la peine de prison la plus élevée de Tuğluk, soit dix ans d’emprisonnement. Elle a été reconnue coupable de « diriger une organisation terroriste » en raison de sa fonction de coprésidente du Congrès de la société démocratique (DTK). En octobre 2021, une peine de vingt mois de prison s’ensuit contre l’ancienne députée du HDP pour « propagande terroriste » en 2012 et en 2013. Dans le procès « Kobanê », elle risque une peine de prison à perpétuité aggravée.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici