AccueilDaechLes députés allemands ont reconnu le génocide yézidi

Les députés allemands ont reconnu le génocide yézidi

Les députés allemands ont reconnu ce jeudi le génocide yézidi perpétré par le groupe État islamique (EI) en août 2014 à Shengal. Le massacre en masse des Kurdes yézidis de Sincar avait été reconnu par une équipe d’enquête de l’ONU en mai 2021.

« Reconnaître le génocide est une étape essentielle pour surmonter les traumatismes infligés à la communauté yézidie », a déclaré le député des Verts Max Lux, rappelant la situation fragile des rescapés vivant toujours en Irak.

Il a ajouté : « Une vie sûre et la paix sont ce que devrait être notre ambition pour la communauté yézidie » .

En novembre dernier, un tribunal allemand a condamné un Irakien affilié à l’EI pour avoir commis un génocide contre les Yézidis.

Il convient de noter qu’une équipe d’enquêteurs des Nations Unies a annoncé en mai 2021 qu’elle avait recueilli des preuves claires et convaincantes que l’EI avait commis un génocide contre les Yézidis. De son côté, le journal britannique The Guardian a publié un article sur le rapport compilé par un groupe d’éminents avocats des droits de l’homme, affirmant que la Turquie devrait être poursuivie devant la Cour internationale de justice pour complicité d’actes de génocide contre le peuple yézidi.

Le rédacteur diplomatique du journal, Patrick Wintour, a écrit que l’enquête reprochait également à la Syrie et à l’Irak de ne pas avoir protégé les Yézidis sur leur sol.

L’auteur a cité des avocats du Yazidi Justice Committee, leur appel à tenir les pays responsables en vertu du droit international.

L’auteur a déclaré qu’il existe un large consensus sur le fait que les Yézidis ont été victimes d’un génocide en Irak et en Syrie. Le rapport publié après une enquête de trois ans, a enquêté sur la conduite de 13 pays, mais trois d’entre eux ont manqué à leur devoir de prendre des mesures raisonnables pour prévenir le génocide.

 

Le comité a affirmé qu’à partir d’avril 2014, les responsables turcs ont fermé les yeux sur la vente, le transfert et l’asservissement de femmes et d’enfants yézidis, et ont aidé à former des combattants de DAECH / ISIS pour combattre ses ennemis kurdes en Syrie, renforçant ainsi les auteurs du génocide.
 

 

 

L’enquête de l’ONU établissant les preuves du génocide yézidi

En mai 2021, Karim Khan, conseiller spécial de l’équipe d’enquête des Nations Unies chargée d’amener Daech/Etat islamique en Iraq et au Levant à répondre de ses crimes (UNITAD), avait déclaré devant les membres du Conseil de sécurité, disposer des preuves du crime de génocide contre les Yézidis.

Khan déclarait à l’époque que grâce à ses enquêtes criminelles indépendantes, l’UNITAD a établi « des preuves claires et convaincantes que le génocide avait été commis par l’EIIL contre les Yézidis en tant que groupe religieux.»

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici