Menaces de mort visant l’équipe de Kurdistan au féminin

0
288

La page Facebook Kurdistan au féminin a reçu un nouveau message de menaces de mort venant d’un Turc qui espère qu’on aura le même sort que les trois militantes kurdes assassinées à Paris par un agent turc le 9 janvier 2013. Il semblerait que les nouveaux accords pro-Turquie obtenus par le régime turc lors du sommet de l’OTAN en Espagne fassent pousser des ailes aux fachos turcs qui se croient intouchables par la justice des pays européens où ils vivent.

Voici le message reçu aujourd’hui sur notre page:

 

Les Kurdes persécutés même en Europe 

Depuis des années, nous recevons ce genre de menaces sur les réseaux sociaux. Le crime impuni des militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez sur le sol français en 2013 encourage les fachos turcs à proférer des menaces de mort visant les activistes kurdes vivant en France. Les autorités françaises et européennes sont prévenues de ces menaces et sont tenues d’assurer la sécurité des membres de Kurdistan au féminin qui vivent en Europe.

En plus des menaces de mort, nous faisons également face à de la censure sur Facebook qui a supprimé notre première page et qui nous menace de fermer notre nouvelle page et nous censure tous les quatre matin.

Par ailleurs, le site, la page Facebook et le compte Twitter de Kurdistan au féminin sont bloqués en Turquie depuis des années car nous sommes accusées de faire de la propagande terroriste car nous informons le public des injustices dont les Kurdes sont victimes dans les quatre parties du Kurdistan! En agissant ainsi, le pouvoir turc admet l’efficacité de « Kurdistan au féminin » et nous montre que nous sommes sur la bonne voie.


Décision de justice turque bloquant notre site en Turquie

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici