AccueilKurdistanShengalLes jeunes Yézidis sauvés de DAECH ont besoins d'aide pour avoir une...

Les jeunes Yézidis sauvés de DAECH ont besoins d’aide pour avoir une vie « normale »

L’ONG humanitaire Free Yezidi Foundation continue à apporter son aide aux survivant.e.s du génocide yézidi perpetré par le groupe terroriste Etat Islmaique (DAECH / ISIS) en août 2014. En plus des femmes et fillettes yézidies transformées en esclaves sexuelles, les terroristes islamistes ont enrôlé les garçons yézidis comme soldats en leur inculquant l’idéologie jihadiste mortifère. Les enfants yézidis qui ont échappé à l’enfer de DAECH ont besoin d’aide médicale pour pouvoir vivre normalement malgré les séquelles laissées par leur captivité.
 
Récemment, Free Yezidi Foundation a organisé une rencontre entre des jeunes Yézidis sauvés des mains de DAECH et Nadine Maenza, vice-présidente de la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale (United States Commission on International Religious Freedom – USCIRF). Cela a été l’occasion de voir de près les souffrances de ces jeunes rescapés et de rappeler au monde qu’il est urgent de leur venir en aide pour qu’ils puissent mener une vie « normale » .
 
Voici le poste de Free Yezidi Foundation concernant la rencontre entre Nadine Maenza et de jeune rescapés yézidis:
 
« Nous avons accueilli de jeunes hommes yézidis qui ont été réduits en esclavage par Daech lors du génocide yézidi. Ces garçons ont énormément souffert et ont été forcés d’être des «Lionceaux du califat» contre leur propre peuple. Nous explorons avec des partenaires des moyens systémiques de soutenir ces survivants.
 
Pendant le génocide yézidi, les hommes d’un certain âge étaient le plus souvent exécutés. Mais des garçons ont été capturés, endoctrinés, (…) subi des crimes et [obligés] de faire partie de l’organisation criminelle et brutale de Daech.
 
Alors qu’une grande partie de l’attention internationale s’est concentrée à juste titre sur les crimes sexistes perpétrés contre les femmes yézidies, nous ne devons pas oublier le sort de ces jeunes garçons yézidis, qui ont également besoin de soutien et d’attention.
 
Non seulement ces garçons ont subi des abus directs et des mauvais traitements horribles, mais leur enfance a été terriblement déformée par le lavage de cerveau de Daech, dans certains cas pendant des années. La communauté yézidie peut aider à bâtir un avenir meilleur pour eux si on leur en donne l’occasion.
 
Nous avons essayé de faire un petit pas en amenant une grande amie et alliée des Yézidis, Nadine Maenza, pour passer du temps avec eux, exprimer sa solidarité et comprendre leurs histoires et leurs besoins actuels. On nous a dit qu’ils appréciaient grandement l’effort.
 
Et en tant qu’établissement géré à 100% par les Yézidis, nous avons été très heureux de préparer une heure de desserts et de friandises pour qu’ils aient un peu de chaleur et de soutien dans notre café-boulangerie. Malgré la souffrance, ces garçons peuvent encore avoir une vie meilleure s’ils reçoivent un soutien et des outils pour l’avenir. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici