ROJAVA. L’armée turque terrorise les villageois du nord-est de Tirbespiya

0
136
SYRIE / ROJAVA – L’armée turque a de nouveau ciblé les paysans kurdes et leur bétail dans le village de Kîl Hesnakê, au nord-est du district de Tirbespiya. Les forces armées turques empêchent également les villageois de se rendre dans leurs champs ou même d’enterrer leurs morts.
 
Le village de Kîl Hesnakê situé à 17 km au nord-est de Tirbespiya fait partie des villages frontaliers, dont les habitants sont victimes depuis des années des exactions et autres attaques des forces armées turques qui brûlent notamment leurs récoltes, en les visant par des balles réelles, les villageois ainsi que leur bétail, et les empêchant de travailler dans leurs champs.
 
Le dernier crime de l’occupation turque a été commis le 19 mai lorsqu’elle a tiré directement sur les habitants du village de Kîl Hesnakê qui faisaient paître leur bétail et travaillaient sur leurs terres agricoles.

 

Le villageois Farman et son bétail ont été ciblés vendredi par des soldats de l’occupation turque alors qu’il faisait paître ses moutons en bordure du village.

Farman a noté que l’occupation turque vise les civils malgré les patrouilles des garants dans la zone – les forces russes et américaines – soulignant que leur silence « n’est plus acceptable et qu’ils doivent mettre fin à ces attaques, surtout depuis que l’occupation turque les empêche même d’enterrer leurs morts au cimetière du village. »

La maison de Ri Rast a également essuyé les tirs des soldats de l’occupation turque dans la nuit il y a quelques jours, sans aucune raison, sa femme Suad Hassan a confirmé que l’occupation turque empêchait même les villageois d’avoir accès à l’eau et a déclaré : « La Turquie essaie de se venger ses pertes dans les zones de légitime défense [QG des PKK au Kurdistan d’Irak], alors il tire sur les civils. »

ANHA

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici