Accueil Europe Suisse Les Kurdes devant l’ONU: Arrêtez Erdogan qui ouvre la voie à DAECH

Les Kurdes devant l’ONU: Arrêtez Erdogan qui ouvre la voie à DAECH

0
160

Un groupe de militants kurdes et alévis rassemblé devant le siège de l’ONU, à Genève, a demandé à la communauté internationale d’arrêter la Turquie d’Erdogan qui « protège des milliers de salafistes » avant qu’ils s’engagent « dans un génocide irréversible au Moyen-Orient. » 

Le sit-in de protestation devant les Nations Unies (ONU) à Genève, en Suisse, organisé tous les mercredis pour la libération du leader kurde Abdullah Öcalan dans le cadre de la campagne « Dem dema azadiyê » (C’est le moment de la liberté), s’est poursuivi cette semaine.

Les coprésidents de la Fédération Démocratique Alévie (Demokratik Alevi Federasyonu ou Federasyona Demokratika Elewi – FEDA) et du Centre kurde (DKTM) étaient également présents à l’action d’hier.

 
Le coprésident de l’association alévie FEDA, Demir Çelik, a averti que si Erdogan, qui mène des attaques d’invasion contre le Kurdistan du Sud, après le Rojava, n’est pas arrêté, « des milliers de salafistes qu’il protège s’engageront dans un génocide irréversible au Moyen-Orient. »
 

A l’occasion du mois des martyrs de mai, Erdal Atasoy, qui a occupé le premier étage, a commémoré les martyrs du mois de mai, en particulier Haki Karer, İbrahim Kaypakkaya, Ferhat KURTAY, Eşref ANYIK, Mehmet ZENGİN et Necati ÖNER et a souligné l’importance de ce mois pour la lutte révolutionnaire au Kurdistan et en Turquie. Atasoy a déclaré qu’ils soutiendraient la résistance de la guérilla en restant en action jusqu’à ce que la campagne « Temps pour la liberté » soit couronnée de succès.

S’exprimant après Atasoy, Demir Çelik a déclaré:

« Nous, Alévis, qui avons subi d’innombrables atrocités et massacres à travers l’histoire, n’avons jamais commis d’oppression ou de massacres, et nous ne le ferions jamais. Parce que notre foi et notre mode de vie encouragent à vivre et à rester en vie et reconnaissent les droits et l’existence de chacun être sur terre et dans le ciel. Face à la persécution et aux atrocités, nous nous sommes toujours opposés dans toute la mesure du possible. Maintenant, dans notre géographie, dans notre pays, il y a une invasion et un massacre horribles contre les humains, la nature et les droits de tous les bogues. Selon notre foi, nous appelons les autorités compétentes, les gouvernements et la conscience à mettre fin à cette attaque d’invasion dès que possible. Nous appelons tous ceux dont le cœur bat pour le bien à arrêter le président fasciste Erdogan.

Il y a encore des peuples menacés de génocide au XXIe siècle. Les Kurdes, le plus peuplé de ces peuples et divisé en quatre parties, sont actuellement confrontés à un génocide. Le peuple kurde est ciblé de la même manière que la Russie attaque et occupe l’Ukraine. La Mésopotamie et le Kurdistan sont un jardin de peuples et de croyances. En conséquence, nous pensons que l’humanité dans son ensemble doit sauvegarder cette géographie ancienne. Parce que la révolution agricole néolithique s’est produite dans ce paysage ancien, qui a accueilli les activités de construction et de création de l’humanité pendant des milliers d’années.

Actuellement, le dirigeant fasciste Tayyip Erdogan mène le même genre de guerre, d’occupation, de destruction et de massacre de masse dans notre région, avec le soutien des Barzanis. Il veut accomplir son objectif néo-ottoman en utilisant le PDK comme un back-up et en le transformant en une opportunité d’être membre de la même secte. Il souhaite éradiquer les anciens peuples et religions comme les Kurdes, les Syriaques, les Arméniens, les Yézidis, les Kakaï et les Alévis en Mésopotamie et au Kurdistan.

L’humanité (…) ne peut et ne doit pas rester silencieuse face à ce carnage culturel et à ce génocide. Chacun doit être conscient que cette invasion est la pierre angulaire de Daech, ennemis de l’humanité. Erdogan, le leader fasciste, a non seulement envahi Afrin et de nombreuses autres parties de la Syrie devant le monde pour faire place à l’Etat islamique, mais il a également l’intention d’étendre son occupation au sud du Kurdistan. Si vous ne voyez pas le vrai visage de ce leader occupant et fasciste Erdogan, qui tente de faire une fausse paix entre la Russie et l’Ukraine, et ne l’arrêtez pas dès que possible, il y aura des massacres et des génocides dans la géographie du Moyen-Orient avec des milliers de salafistes sous ses auspices. En conséquence, nous exhortons tout le monde à se méfier de ces fauteurs de guerre inhumains et barbares et à lutter ensemble pour la démocratie… »

Après les discours, les militants ont tourné le dos à l’ONU et ont longtemps poursuivi leur action avec des slogans contre le silence de l’ONU.

Les Kurdes expriment leur demande de libération d’Abdullah Öcalan au même endroit tous les mercredis depuis le 25 janvier 2021, tout en attirant l’attention sur les attaques d’invasion de l’État turc.

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici