Le commandant kurde, Mazloum Abdi salue la décision des USA d’exempter le Rojava des sanctions de la loi César

0
206
SYRIE / ROJAVA – Le commandant en chef des Forces démocratiques syriennes (FDS), Mazloum Abdi, a salué vendredi la décision américaine d’exempter les zones détenues par l’Administration autonome du nord et de l’est de la Syrie (AANES) des sanctions de la loi César.
 
Le département américain du Trésor a délivré une licence générale autorisant les activités dans le nord-est et le nord-ouest de la Syrie dans 12 secteurs.
 
Dans un tweet, Abdi a déclaré : « Nous apprécions la licence générale américaine pour les zones de l’AANES. Nous invitons toutes les entreprises à investir ici. »
 
Abdi a souligné l’importance de l’exemption en disant qu’elle reconstruira les infrastructures et soutiendra notre économie.
 
« Une étape qui va contrer l’Etat islamique et donner de l’espoir à tous les Syriens » , a-t-il ajouté.
 
Le commandant en chef des FDS a appelé les entreprises locales et internationales à commencer les investissements dans les zones contrôlées par l’Administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, ce qui est un pas vers la stabilité dans la région.
 
Selon la licence générale américaine, l’exemption couvre les zones du nord-est et du nord-ouest de la Syrie, à l’exception d’Afrin et d’Idlib occupées par la Turquie et des gangs jihadistes.
 
Il comprendra les secteurs de l’agriculture, de l’information et des télécommunications, de l’infrastructure du réseau électrique, de la construction, de la finance, de l’énergie propre, du transport et de l’entreposage, de la gestion de l’eau et des déchets, des services de santé, de l’éducation, de la fabrication et du commerce.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici