KURDISTAN. Un hélicoptère turc abattu, un autre endommagé par la guérilla kurde

0
165
KURDISTAN – Les combattants kurdes ont abattu un hélicoptère militaire de transport dans la région de Zap, et un hélicoptère d’attaque a également été touché et endommagé. L’armée turque continue d’utiliser des armes chimiques contre les positions de la guérilla kurde dans le nord de l’Irak.
 
Les Forces de défense du peuple (HPG, branche armée du PKK) a publié un communiqué fournissant des informations sur la guerre en cours dans les zones de défense de Medya tenues par la guérilla au Kurdistan du Sud (nord de l’Irak) où l’armée turque mène une opération d’invasion depuis le 17 avril.
 
Voici le communiqué du HPG publié jeudi:
 
« Les guérilleros de la liberté du Kurdistan continuent de porter des coups durs à l’opération d’occupation de l’État colonial turc. Les forces d’occupation turques sont incapables d’avancer sur le terrain et continuent d’utiliser des armes chimiques et des explosifs à grande échelle. Les 10 et 11 mai et 12, les zones de résistance ont été bombardées 27 fois avec des armes chimiques, 36 fois par des avions de chasse et des hélicoptères et des centaines de fois par des obus. Malgré les méthodes ignobles de l’État turc, six occupants ont été punis et trois autres ont été blessés dans des actions efficaces de nos forces . Un hélicoptère Sikorsky a été abattu et un hélicoptère d’attaque a été endommagé. Ces actions efficaces prouvent une fois de plus la puissance de frappe des faucons (…) dotés de l’esprit d’abnégation Apoiste [voir apoïsme du surnom d’Abdullah Öcalan « Apo » qui signifie « tonton »]
 
ZAP
 
Concernant les détails des actions de guérilla de mercredi dans la région de Zap, HPG a déclaré :
 
« A 21h30, l’armée turque a voulu larguer des troupes par hélicoptères de transport après un bombardement massif de positions de guérilla dans la zone de résistance de Girê Şehîd Şahin. Les guérilleros ont pris le contrôle des hélicoptères et les ont soumis à un feu nourri. L’un des hélicoptères Sikorsky a été lourdement touché et s’est écrasé dans la région de Kûnîşka. Une grande explosion s’est produite sur le site de l’accident et il n’y a aucun survivant. L’armée turque a ensuite bombardé la zone du crash.
 
A 22h30, des hélicoptères d’attaque destinés à attaquer les positions de la guérilla à Girê Rûbar sont percutés par les maquisards et l’un d’eux est endommagé. Après l’intervention de la guérilla, les hélicoptères ont quitté la zone.
 
À 23 h 30, des guérilleros sont intervenus contre des hélicoptères d’attaque dans la zone de résistance de Çiyareş et à Girê Cehennem, les forçant à battre en retraite. Plus tard dans la nuit, la zone a été bombardée par des hélicoptères d’attaque.
 
Entre 23 heures et minuit, des guérilleros ont frappé des hélicoptères d’attaque survolant la zone de Mahîr Mîrzo pour bombarder la zone de Çemço. Mercredi également, trois actions de guérilla ont été menées contre des hélicoptères d’attaque dans la zone de résistance de Karker, et les hélicoptères ont été contraints de quitter la zone. »
 
XAKURKE
 
Comme le HPG l’avait précédemment signalé le 9 mai, les combattantes de la branche féminine YJA Star ont mené une action réussie contre les forces d’occupation turques à Girê Şehîd Derwêş le 6 mai. Six soldats ont été tués et trois autres blessés dans l’action.
 
ATTAQUES DE L’ARMÉE TURQUE
 
Concernant les attaques de l’armée turque, le HPG a déclaré que la zone de résistance de Werxelê à Avaşîn et le Girê Şehîd Berxwedan dans la région de Zap ont été bombardés à 27 reprises avec des armes chimiques et des explosifs du 10 mai au 11 mai à midi.
 
Les 11 et 12 mai, les zones de Çemço et Sîda dans la région de Zap ont été bombardées par des hélicoptères d’attaque, et les zones de résistance de Karker et Şikefta Birîndara ont été attaquées douze fois avec des avions de chasse et des centaines de fois avec des obus. Les zones de Girê Cûdî et de Girê Amediye ont été bombardées à cinq reprises par des avions de chasse et des dizaines de tirs d’obusiers par les gardes-frontières turcs au cours de la même période. Mercredi, des bombardements par des hélicoptères d’attaque et des obusiers ont visé les secteurs de Kuro Jahro, Şehîd Şemdîn, Şehîd Harûn, Çiyareş, Girê Şehîd Cûdî et Girê Ortê entre 21h00 et 00h30.
 
À Metîna, cinq frappes aériennes ont été menées mercredi et jeudi sur les zones de Girê Hakkarî et Girê Ortê, tandis que Girê Hakkarî a été bombardée d’obusiers le 11 mai. Dans la zone de résistance de Werxelê à Avaşîn, cinq attaques par hélicoptère ont eu lieu le 11 mai.
 
Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici