Le PCF solidaire de la députée kurde Ayşe Acar Başaran et d’HDP

1
215
PARIS – Hier, la députée HDP, Ayse Acar Basaran a été menacée de mort par un policier turc devant le siège du parti à Ankara. La porte-parole du HDP, Ebru Günay, a été aspergée de gaz lacrymogène au visage, et la députée Ayşe Acar Başaran a été menacée par un policier. La police turque a arrêté 8 militants d’HDP.
 
Basaran a dénoncé les actes d’intimidation de la police turque en déclarant: « Il n’agit pas en tant que policier, mais en tant que membre d’un gang qui menace ma vie. Ce qui s’est passé est un exemple clair des tactiques de gang du régime d’Erdogan. »
 
Hier matin, un chef de la police de haut rang du département de police d’Ankara a menacé de « clouer au mur » la députée kurde Ayşe Acar Başaran alors qu’un groupe se rassemblait devant le Parti démocratique des peuples (HDP) dans ce que les responsables du parti ont qualifié de « provocation par le ministère des affaires criminelles ».
 
Le Parti communiste français solidaire d’Ayşe Acar Başaran et d’HDP
 
Suite au tweet d’HDP international annonçant la nouvelle, le compte Twitter de PCF international a partagé le tweet avec ce commentaire:
« #Turquie : Sous le régime d’ #Erdogan, un policier peut se comporter comme un membre de gang et menacer de mort une députée de l’opposition en toute impunité.
#Solidarité avec Ayse Acar Basaran et les élu-e-s et militant-e-s du #HDP ! #Paix #Démocratie #Droits
#StopErdogan #PCF« 

1 COMMENTAIRE

  1. Le PCF pratique le double discours et le double langage tout comme le PS et la FI. Évitez d’être naïfs. Leur prétendu soutien aux Kurdes n’est qu’une posture.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici