TURQUIE. La cour d’appel confirme la peine de prison de 4 journalistes d’Özgür Gündem

0
139
La cour d’appel turque a approuvé une peine de 20 ans et 10 mois de prison pour les journalistes du journal kurde Özgür Gündem fermé par décret.
 
L’éditeur du journal Özgür Gündem, Kemal Sancılı, les rédacteurs en chef Zana Kaya, İnan Kızılkaya et la rédactrice Eren Keskin ont déjà été condamnés à un total de 20 ans et 10 mois de prison pour « avoir été un membre d’une organisation (terroriste) » et « faisant de la propagande pour une organisation (terroriste) ». Le journal avait auparavant été fermé par un décret gouvernemental.
 
Le procureur général d’Istanbul, qui a jugé les peines insuffisantes, a alors saisi la Cour régionale de justice d’Istanbul, déclarant qu’une peine distincte devait être prononcée pour chacun des chefs d’accusation. La 27e chambre criminelle de la Cour régionale de justice d’Istanbul a rejeté l’objection du procureur, mais a confirmé la peine prononcée contre les journalistes.
 
Sancılı, Kızılkaya et Keskin, qui sont accusés d’avoir « détruit l’unité de l’État et l’intégrité du pays » , « d’être membre d’une organisation (terroriste) » et « d’avoir fait de la propagande pour une organisation (terroriste) » , ont été condamnés à 6 ans et 3 mois de prison tandis que Kaya a été condamné à 2 ans et 1 mois de prison pour « avoir fait de la propagande pour une organisation (terroriste / PKK) » lors du procès tenu le 15 février 2021.
 
ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici