ROJAVA. Les Kurdes demandent aux fugitifs de DAECH à se rendre

0
824
SYRIE / ROJAVA – Il y a quatre jours, les cellules dormantes de DAECH lançaient une attaque bien organisée contre la prison d’Hassaké qui abrite 5000 membres de DAECH détenus par les Kurdes. De nombreux prisonniers se sont évadés avec du personnel de la prison pris en otages. Depuis, les Kurdes ont lancé une chasse à l’homme, avec l’appui aérien de la colation internationale. Aujourd’hui, ils leur demandent de se rendre avant l’assaut final.
 
Dernier ultimatum avant l’assaut final
 
Après la mort de nombreux terroristes, les Kurdes ont lancé un dernier ultimatum aux terroristes de l’EI réfugiés dans des bâtiments environnant la prison, avant de lancer l’assaut final. Mais il y a peu de chance que les terroristes islamistes se rendent vivants. Ils préfèrent plutôt mourir et retrouver leurs 72 vierges au paradis…
 
Les Forces de sécurité intérieure et les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont appelé par haut-parleurs les mercenaires de l’Etat islamique qui ont lancé les attaques contre la prison d’Al-Sina’a dans le quartier de Ghweran, à Hasaka, et qui sont piégés dans des bâtiments environnant, à se rendre.
 
Le correspondant de l’ANHA, Hinar Ibrahim, a déclaré depuis l’intérieur du quartier de Ghweran, au sud de la ville de Hasaka, que les messages comprenaient un appel aux mercenaires à se rendre et à jeter leurs armes. C’est leur dernière chance avant l’assaut final.
 
La vidéo montre des véhicules militaires blindés des Forces de sécurité intérieure et des FDS à proximité de la prison d’Al-Sina’a, envoyant des messages via des haut-parleurs blindés, lors des traque lancée depuis vendredi dernier.
 
L’opération de recherche des fugitifs de DAECH intervient après une attaque par des cellules de mercenaires de l’Etat islamique jeudi soir, contre la prison d’Al-Sina’a et l’évasion des terroristes vers des habitations dans les quartiers de Ghweran et d’Al-Zhour, en plus de leur concentration dans certains bâtiments proches de la prison. (ANHA)
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici