KURDISTAN. De nouvelles inondations frappent Erbil

0
313
KURDISTAN DU SUD – De nouvelles inondations ont frappé la ville kurde d’Hewlêr (Erbil) qui avait subi d’autres inondations meurtrières qui ont fait 15 morts et de nombreux disparus en décembre 2021.
 
Après de fortes pluies, les routes et les maisons de Hewlêr (Erbil) ont de nouveau été inondées par des masses d’eau. La circulation s’est arrêtée, les automobilistes ont abandonné leurs véhicules en panique devant une nouvelle montée des eaux sur les grands axes. L’eau a pénétré dans de nombreux magasins et maisons. Le gouverneur de Hewlêr a annoncé que toutes les écoles étaient fermées en raison du risque d’inondation.
 
Les commerçants de la ville ont réagi avec colère aux nouveaux dégâts des eaux. À la mi-décembre de l’année dernière, 15 personnes sont mortes lors d’une inondation catastrophique dans la ville. Plusieurs personnes sont toujours portées disparues aujourd’hui. Des millions de dollars de dommages matériels ont été causés. Les propriétaires d’entreprises accusent le gouvernement et expliquent que des inondations se produisent chaque fois qu’il pleut parce qu’aucune mesure de protection n’est prise.
 
Les fortes pluies ont frappé le sud du Kurdistan après l’une des périodes les plus sèches de ces dernières décennies. Les rivières et les lacs ont atteint des niveaux d’eau bas ou se sont complètement asséchés. En général, l’Irak a souffert de phénomènes météorologiques extrêmes ces dernières années. En plus des vagues de chaleur et des sécheresses, il y a également eu de graves inondations. La sécheresse a entraîné de graves pertes de récoltes et un manque d’eau potable. De nombreux agriculteurs ont abandonné leurs fermes et se sont installés dans les villes. Cela aggrave encore la situation de l’offre. La Banque mondiale a averti en novembre qu’en raison du changement climatique, les ressources en eau de l’Irak devraient encore baisser de 20% d’ici 2050.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici