SYRIE. L’artillerie turco-jihadiste fait 3 morts et 9 blessés au Rojava

0
236
SYRIE / ROJAVA – Trois civils ont été tués et 9 civils, dont plusieurs enfants, ont été blessés par l’artillerie turco-jihadiste dans la campagne de Zirgan sous contrôle kurde, dans le nord de la Syrie.
 
Les forces d’occupation turques et djihadistes bombardent la ville de Zirgan avec de l’artillerie depuis des jours. Aujourd’hui, alors que la zone d’attaque s’étendait, trois personnes ont été tuées, 9 autres, dont plusieurs enfants ont été blessées. Dans le même temps, des attaques ont lieu contre des villages à l’ouest de Til Temir.
 
Une famille a été touchée dans le village de Rebîat de la ville de Zirgan. Melka Ehmed et sa mère Fesla ont été tuées dans l’attaque, et les enfants Cûdî Îd, 4 ans, Cûrî Îd, 11 ans, et Ehmed Îd, 8 ans, ont été grièvement blessés. Salih Hamid El Hisen, 60 ans, a succombé à ses blessures à l’hôpital. Dans le village voisin de Til Werd, un homme de cinquante ans et un enfant ont été blessés. Ils ont été transférés à l’hôpital de Hesekê.
 
Trois soldats du gouvernement syrien auraient également été blessés dans le bombardement en cours. Le transport des blessés est entravé par les attaques en cours.
 
Les attaques contre les villages de la ville de Zirgan proviennent de positions dans le village de Bab El Xêr en zone occupée turque. Zirgan est située à une trentaine de kilomètres à l’est de la ville de Serêkaniyê (Ras al-Ain), entièrement occupée depuis octobre 2019, et se situe en bordure d’une route de liaison entre les axes stratégiques 712 et M4. Il y a moins de 25 kilomètres de Zirgan à Til Temir dans la vallée de Khabur peuplée de chrétiens, que la Turquie veut intégrer à sa zone d’occupation illégale.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici