Les Yézidis saluent la condamnation par l’Allemagne d’un membre de l’EI pour génocide

0
817
Aujourd’hui, un tribunal de Francfort a condamné à perpétuité Taha Al-Jumailly, un Irakien membre de l’État islamique, pour génocide contre la minorité yézidie. La communauté yézidie salue cette décision historique pour la reconnaissance du génocide yézidi – déjà reconnu par l’ONU – par la justice également.
 
La fondation yézidie (Free Yezidi Foundation) remercie l’Allemagne pour ses efforts dans la poursuite de cette affaire. Elle ajoute qu’ils espèrent que cela conduira à de nouveaux efforts, en Allemagne et ailleurs, en faveur de la justice et de la responsabilité plus de sept ans après le génocide des Yézidis.
 
Voici le communiqué de Free Yezidi Foundation:
 
« Aujourd’hui est un jour historique pour notre communauté. Pour la première fois, un membre de l’État islamique (ISIS, DAECH) a été reconnu coupable de génocide contre notre peuple, l’une des minorités les plus persécutées sur Terre. Taha al-Jumailly, alias Taha AJ, 29 ans, passera le reste de sa vie en prison après avoir été reconnu coupable de génocide, de crimes contre l’humanité, de crimes de guerre et de traite des êtres humains par un tribunal de Francfort.
 
Nous, la communauté yézidie, réclamons justice depuis sept ans. Alors que des milliers de membres européens de l’EI sont rentrés chez eux, les ossements de notre peuple gisaient sans protection dans des fosses communes. Nos maisons étaient vides, certaines encore hérissées de mines. Des centaines de milliers de Yézidis croupissent dans des camps de déplacés, et plus de 2 700 femmes et enfants yézidis sont toujours portés disparus.
 
La décision d’aujourd’hui est une victoire importante dans notre bataille en cours pour la justice. Les crimes horribles commis par ce membre de l’Etat islamique ont été reconnus et ont été sanctionnés de manière appropriée. Al-Jumailly a réduit en esclavage une femme yézidie et sa fille. Il a enchaîné l’enfant de cinq ans à une clôture dans la chaleur jusqu’à sa mort. Il restera en prison toute sa vie, mais notre quête se poursuivra sans relâche alors que les Yézidis réclament justice dans toutes les juridictions possibles.
 
Il faut noter que cette affaire a été soulevée par les autorités allemandes lorsque la femme d’Al Jumailly, Jennifer Wenisch, a involontairement expliqué les crimes qu’ils avaient commis à un informateur du FBI qu’elle pensait être un membre de l’Etat islamique. Combien de membres de l’Etat islamique coupables de génocide, de crimes contre l’humanité, d’esclavage, de viol et de meurtre doivent encore être poursuivis ? Nous appelons les autorités chargées de l’application des lois, en particulier en Europe, à accélérer les enquêtes et l’inculpation de leurs citoyens qui ont participé à ces crimes.
 
Nous appelons également les autorités irakiennes à adopter immédiatement une législation criminalisant les atrocités internationales telles que le génocide et les crimes contre l’humanité, afin qu’une cour spécialisée ou un tribunal hybride puisse être établi pour juger les milliers de membres de l’Etat islamique détenus en Irak pour leurs crimes contre les Yézidis.
 
La FYF est reconnaissante à l’Allemagne pour ses efforts dans la poursuite de cette affaire. Nous espérons que cela conduira à de nouveaux efforts, en Allemagne et ailleurs, en faveur de la justice et de la responsabilité au lendemain du génocide des Yézidis. »
 
Le génocide yézidi
Le 3 août 2014, DAECH (l’État islamique – EI) a commis un génocide à Shengal en massacrant des Kurdes yézidis et en capturant des milliers de femmes et d’enfants comme esclaves.
 
Le génocide yézidi en chiffre:
-1 500 Yézidis ont été tués
-6 417 femmes, enfants et hommes ont été kidnappés (Les femmes et fillettes ont été vendues comme esclaves sexuelles tandis que les garçons étaient enrôlés comme soldats)
-Des dizaines d’enfants et vieillards sont morts de soif sur le mont Sinjar lors de la fuite
-3 500 femmes et enfants ont été sauvés depuis et ont besoin de soins urgents
-2 908 autres attendent d’être sauvés
-2 800 enfants sont devenus orphelins
-360 000 Yézidis ont fuit leurs terres et vivent dans des camps de réfugiés ou sont partis en Europe
-68 sanctuaires yézidis ont été détruits par DAECH
-80 fosses communes ont été découvertes jusqu’à présent depuis la libération de Shengal (Sinjar)
– La ville de Shengal, détruite et minée par DAECH, attend toujours d’être reconstruite.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici