Guardian publie un faux document accusant les Kurdes syriens de libérer des suspects de DAECH contre de l’argent

0
211
SYRIE / ROJAVA – Suite à un article du journal anglais The Guardian accusant les Kurdes du Rojava de libérer des terroristes de DAECH contre de l’argent, le service de presse des Forces Démocratiques Syriennes (FDS) a publié un démenti, déclarant que Guardian s’était basé sur un document falsifié.
 
Le Centre des médias des FDS a publié une déclaration sur son site officiel après que le journal The Guardian a publié un rapport, que les FDS ont qualifié de « faux ».
 
Lundi, The Guardian a publié un article accusant les forces dirigées par les Kurdes en charge des prisons dans le nord-est de la Syrie abritant environ 10 000 suspects de l’État islamique libéraient des prisonniers en échange d’argent dans le cadre d’un programme de «réconciliation», selon des entretiens avec deux personnes libérées et des documents « officiels ».
 
« Les Syriens emprisonnés sans procès peuvent payer 8 000 dollars d’amende pour être libérés, selon une copie du formulaire de libération », a affirmé le Guardian.
 
« Le journal Guardian a publié un faux rapport joint à un document réclamant la libération de détenus de l’État islamique dans les prisons du nord-est de la Syrie en échange d’une somme d’argent », a déclaré le Centre des médias des FDS dans son communiqué.
 
« Malgré notre démenti absolu de tels rapports et notre affirmation à l’avance au journaliste qui a préparé le rapport que le document était falsifié, il est tombé dans le piège de la falsification et des faux témoignages et a insisté pour publier le rapport avec le document falsifié.
 
À notre tour, nous avons écrit à la direction du journal, et nous attendons toujours sa réponse avant de publier les détails de la contrefaçon », a ajouté le communiqué.

 

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici