IRAN. Nouvelle vague d’arrestations de civils kurdes

0
320
IRAN / ROJHILAT – Le régime sanguinaire iranien a arrêté au moins 27 civils kurdes lors de raids violents menés dans plusieurs provinces du Kurdistan de l’Est au cours des trois derniers jours. Les arrestations ont eu lieu principalement à Mariwan, Baneh et Saqez.
 
Selon un rapport reçu par l’Organisation des droits de l’homme Hengaw, le ministère des Forces de renseignement a lancé une vague d’arrestations dans le village de Ney, à Mariwan, où les villageois Mohammad Ahmadi et Farid Derakhshani, Keyvan Minooi, Idris Bahramian et Abdar Rahman ont été arrêtés le 12 novembre 2021.
 
Le même jour, trois citoyens de Baneh, Saeed Ghaderi, Kurdo Hosseinopour et Ali (nom de famille inconnu), et un civil du village de Pri Omran, à Saqez, du nom Ayoub Minaei ont été arrêtés après avoir été convoqués au bureau des renseignements de Baneh et Saqez. Par ailleurs, Saman Khosravi et Jamal Azizi, originaires du même village, ont été arrêtés le 11 novembre 2021.
 
Deux autres citoyens Abdullah Mahjoor et Mohammad Mahjoor dans le village de Malqarni, à Saqqez, et 14 autres citoyens de Bane (Salah Pezeshki, Rafiq Pezeshki, Manaf (Wafa) Pezeshki, Behzad Pezeshki, Karim Pezeshki, Abu Bakr. Pezeshki, Loghman Pezeshki, Ahmad Pezeshki, Farhad Pezeshki, Farzad Pezeshki, Arsalan Pezeshki, Kamran Pezeshki, Jamal Morouti et Osman Mohammadpour) ont été arrêtés le 11 novembre 2021.
 
Tous les détenus de Saqez, Baneh et Mariwan ont été transférés au centre de détention des services de renseignement de Sanandaj (Sînê). Aucune information n’est disponible concernant les raisons de leur détention et les charges retenues contre eux.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici