AccueilMondeEuropeDes réfugiés kurdes meurent aux portes de l'Europe

Des réfugiés kurdes meurent aux portes de l’Europe

EUROPE – L’Europe reste de marbre face à la tragédie des centaines de réfugiés kurdes/yézidis piégés à la frontière Pologne-Biélorussie. Ils sont sans abri, n’ont ni eau, ni nourriture en plein hiver et un autre réfugié est mort de faim et de froid aujourd’hui dans cette zone de non-droit.

 
Des centaines d’enfants, de femmes et de personnes âgées sont bloqués à la frontière Pologne-Biélorussie. Ils sont dans la boue et le froid, n’ont pas de nourriture, pas d’eau, pas d’abri et l’Europe les regarde mourir à petit feu…

Dans une vidéo publiée aujourd’hui, des réfugiés kurdes implorent de l’aide avant que d’autres réfugiés ne meurent dans des conditions extrêmes de la forêt frontalière polo-biélorusse.

La frontière entre la Biélorussie et la Pologne est un no man’s land dangereux

 

Une abonnée de la page Kurdistan au féminin écrivait récemment que « Traverser la frontière entre la Biélorussie et la Pologne est dangereux. Cette frontière est complètement fermée. L’armée biélorusse vole des biens aux gens et les force à traverser la frontière en les poussant à travers les barbelés. L’armée biélorusse est en train de planifier la séparation des familles. En Pologne, il y a un état d’urgence.

L’armée polonaise surveille la frontière sur toute la longueur et ne laisse traverser personne. Ceux qui essaient de traverser sont refoulés vers la Biélorussie. L’espace entre les deux frontières est devenu une zone fermée.

Il y fait très froid (les températures tombent en dessous de 0 degrés Celsius) et il y pleut souvent. Des centaines des personnes se sont retrouvées affamées, sans accès à l’eau potable. Il y a eu beaucoup de morts à cause du gel. »

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici