TURQUIE. Une ancienne responsable du parti kurde condamnée à 7,5 ans de prison

0
550
TURQUIE / BAKUR – L’ancienne responsable du parti kurde DBP pour Diyarbakır, Emine Ruken Akça, a été condamnée à 7 ans et 6 mois de prison.
 
Emine Ruken Akça, ancienne coprésidente provinciale du Parti des régions démocratiques (DBP) pour Amed, a été jugé par la 8e Cour pénale de Diyarbakır pour « appartenance à une organisation terroriste » et « propagande pour une organisation terroriste ». Akça n’a pas assisté à l’audience mais ses avocats étaient présents.
 
Témoins secrets
 
Affirmant qu’Akça avait participé à diverses actions et activités, funérailles et condoléances de membres d’une organisation illégale [PKK], le procureur a déclaré qu’elle agissait sur les instructions de la même organisation illégale pendant son mandat en tant que coprésident provincial du DBP. L’accusation affirme qu’Akça d’être membre du Congrès des femmes libres (KJA). Parmi les « preuves » figurait le discours qu’elle a prononcé lors du congrès de l’Organisation provinciale de Sur en 2017. L’accusation a également cité comme preuves des déclarations de témoins secrets.
 
L’avocat Ali Çimen a déclaré que les discours de sa cliente n’étaient pas traduits correctement et que les déclarations des témoins secrets n’étaient pas non plus claires. Rappelant les décisions de violation de la Cour constitutionnelle et de la Cour européenne des droits de l’homme concernant des procédures similaires, Çimen a demandé l’acquittement de son client.
 
Prison
 
Annonçant sa décision, le conseil d’administration a condamné Emine Ruken Akça à 6 ans et 3 mois de prison pour « appartenance à une organisation terroriste » et à 1 an et 3 mois pour « propagande en faveur d’une organisation terroriste ». Considérant le fait que la peine prononcée pour « propagande en faveur d’une organisation terroriste » était inférieure à deux ans, et l’attitude et le comportement de l’accusée au cours du procès, le tribunal a décidé de reporter cette peine et d’appliquer la mise à l’épreuve.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici