TURQUIE. Un prisonnier politique kurde torturé est aux soins intensifs

0
428
TURQUIE / BAKUR – Des gardiens de la prison de type T de Şırnak ont attaqué les cellules des prisonniers politiques kurdes. 16 prisonniers ont été torturés, certains ont des bras et jambes cassés. Le prisonnier Mehmet Ali Çevik a été emmené à l’unité de soins intensifs à cause des blessures subies lors de l’attaque sanglante des gardiens. L’attaque aurait eu lieu sous la supervision du directeur de la prison.
 
Des attaques durent depuis une semaine
 
Les informations sur les attaques sont parvenues au public par l’intermédiaire des proches des prisonniers. Selon le prisonnier Mahsun Durak qui a raconté les événements à sa femme Zeynep Durak, les attaques dans la prison se poursuivent depuis le 22 octobre. Zeynep Durak a déclaré que son mari avait des hématomes au visage et des écorchures au nez lors de la visite. Elle a appelé le public à défendre les prisonniers, exhortant les organisations de défense des droits humains à enquêter sur les attaques.
 
Le père de Mahsun Durak, Mehmet Durak, a déclaré : « Il y a deux jours, les cellules ont été prises d’assaut par des gardiens. Ils voulaient combiner les trois cellules des prisonniers politiques. Les prisonniers n’ont pas accepté cela. Les gardiens ont forcé les prisonniers à se tenir face au mur. Puis ils les ont menacés : « Nous allons faire de vous des hommes maintenant ». La même chose s’est produite dans tous les blocs. De nombreux prisonniers ont été battus. Diverses autres formes d’abus ont également eu lieu. De nombreux prisonniers ont été transférés dans d’autres prisons. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici