TURQUIE. Des dizaines de Kurdes arrêtés au Kurdistan du Nord

0
155

TURQUIE / BAKUR – Des dizaines de Kurdes ont été arrêtés par les forces colonialistes turques dans le cadre du génocide politique en cours au Kurdistan. Dans la plupart des cas, on ne sait pas les accusations visant les personnes arrêtées. Leur accès à un avocat est refusé.

Des dizaines de personnes ont été placées en garde à vue lors de raids dans les provinces kurdes d’Amed (Diyarbakır), Şırnak et Bitlis.

Dans le quartier Silvan d’Amed, de nombreuses maisons ont été prises d’assaut par la police et 13 personnes ont été arrêtées. Les personnes concernées sont accusées d’avoir planifié des actions pour marquer l’anniversaire des soulèvements de Kobanê du 6 au 8 octobre 2014. Parmi les personnes arrêtées, les noms de Rêzan Erenfik, Mehmet Katar, Doğan Tuncer, Veysi Fidan et İsmail Ulaş sont connus. Leurs domiciles ont été perquisitionnés.

Des appartements dans plusieurs quartiers du quartier Cizre de Şırnak ont ​​également été pris d’assaut au petit matin pour des raisons encore inconnues. Pınar Kurami, Ali Tunç et Cengiz Hadioğlu ont été arrêtés et d’autres personnes sont recherchées.

Douze personnes ont été arrêtées mardi dans le district de Silopi à Şırnak dans le cadre de la répression politique contre l’opposition kurde. Les personnes impliquées sont toujours détenues à la préfecture de police du district.

Une opération d’interpellation menée conjointement par la police et la gendarmerie a eu lieu mardi matin à Bitlis et dans les communes environnantes. Au total, huit personnes ont été arrêtées, dont les politiciens du HDP Aziz Başboğa et Ihsan Deniz. On ne sait pas de quoi ils sont accusés et interdits d’accès à des avocats.

ANF

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici