KURDISTAN. Un cadre de la guérilla kurde assassiné à Souleimaniye

0
210
IRAK / KURDISTAN DU SUD – Yasin Bulut, Un haut cadre du PKK, a été tué à Sulaymaniyah. On soupçonne un assassinat commis par les services secrets turcs (MIT). L’assassinat d’un militant kurde du Bakur par la Turquie au Kurdistan d’ « Irak » s’ajoute à l’assassinat des militants kurdes du Rojhilat par l’Iran sur le sol du Bashur.
 

Le politicien kurde Yasin Bulut a été abattu dans la ville de Sulaymaniyah, dans le sud du Kurdistan (nord de l’Irak). L’homme de 64 ans se rendait à pied dans un hôpital du district de Çarçira vendredi matin lorsqu’il a été abattu de quatre balles. Bulut était gravement malade et devait à se faire soigner à Sulaymaniyah. Il est décédé sur les lieux. Le ou les auteurs n’ont pas été trouvés.

Les circonstances de la mort de Yasin Bulut suggèrent un assassinat ciblé par l’État turc. C’est ce qu’affirment également des représentants d’organisations proches du PKK. Surtout en ce qui concerne la tentative d’assassinat de Ferhat Barış Kondu, un réfugié du Kurdistan du Nord. L’homme de 33 ans a été touché par balle par un homme masqué sur son lieu de travail hier. Kondu a survécu à ses blessures On soupçonne qu’Ankara a ordonné une vague d’attaques contre des militants du PKK et ses partisans au Kurdistan du Sud.

Qui était Yasin Bulut ?

Yasin Bulut, également connu sous le nom de Şükrü Serhat, est né en 1957 dans la province de Kars. En 1978, il rejoint le PKK nouvellement formé. Il a été arrêté après le coup d’État militaire du 12 septembre 1980. Il a passé son emprisonnement avec de nombreux autres cadres du PKK dans la prison de Diyarbakir, « l’enfer d’Amed ». Après sa sortie de prison en 1991, il est parti à la montagne. Depuis 15 ans, il est membre actif du Comité pour les familles des martyrs.

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici