KURDISTAN. L’armée turque tue son propre soldat encerclé par la guérilla kurde

0
495
IRAK / KURDISTAN DU SUD – L’armée turque a tué un de ses soldats alors qu’il tentait de quitté son unité la semaine dernière lors d’affrontement avec le PKK dans la région de Zap. Le soldat exécuté était un Kurde et il s’appelait Sezai Güngör, originaire de Van. Il était soldat sous contrat depuis 2015. Conclusion: défaite et brutalité.
 
L’armée turque a lancé une opération d’invasion contre le QG du PKK au Kurdistan d’Irak le 23 avril dernier. L’armée turque, qui n’a pu réussir ni avec sa technologie de guerre avancée ni avec ses attaques terrestres, a subi de lourdes pertes depuis le début de l’occupation.
 
L’armée turque a été vaincue par la guérilla dans les régions de Metina, Avaşin et Zap. L’armée a également utilisé des forces paramilitaires et des mercenaires dans ses opérations et a dû fréquemment remplacer ses forces sur le terrain en raison des coups sévères qu’elle a reçus. Pourtant, il ne peut pas vaincre la guérilla.
 
Depuis le début de ses attaques d’invasion, l’armée turque a caché ses pertes. Il fait des victimes chaque jour, mais le public n’est informé d’aucune d’entre elles.
 
Bien que l’État turc essaie de se présenter avec succès en utilisant les médias spéciaux de guerre, la situation réelle sur le terrain révèle la défaite de l’armée turque et son visage barbare. Le cas d’un soldat en fuite explique la situation.
 
Le Centre de presse HPG a rapporté hier qu’un soldat turc qui voulait fuir sa troupe lors des affrontements à Zap a été tué par l’armée turque le 10 septembre.
 
Le Centre de presse a publié la déclaration suivante:
 
Le 10 septembre, un groupe de forces d’invasion a été encerclée par nos forces dans la zone de Şamkê de la région de Zap. Réalisant que son unité était encerclée, un soldat de l’armée turque a voulu se diriger vers la position de nos forces afin de se rendre. Alors que nos forces tentaient de prendre ce soldat sans lui faire de mal, les troupes turques l’ont pris pour cible avec des armes individuelles et semi-automatiques et ont ouvert le feu contre lui. Afin de capturer le soldat vivant, nos forces se sont engagées dans un conflit armé intense avec les troupes turques et un de nos camarades a été blessé. Plus tard, l’armée turque a bombardé lourdement la zone où le soldat en question voulait se rendre à la guérilla. Le soldat qui a quitté son unité et qui voulait se rendre est tombé au sol avant d’avoir pu atteindre nos forces à la suite du bombardement intense de l’armée turque. Nos combattants qui se sont déplacés pour récupérer le soldat blessé pendant le conflit et les bombardements, se sont rendu compte qu’il était déjà mort.
 
Les médias spéciaux de guerre et les représentants de l’État turc ont toujours caché leurs pertes au public. HPG a annoncé le nom du soldat, mais aucune déclaration officielle n’a encore été faite par les autorités turques.
 
SEZAİ GÜNGÖR, UN KURDE DE VAN
 
Selon les documents obtenus par la guérilla, Sezai Güngör est né le 29 mars 1993 dans le quartier Gürpınar de la ville de Van. Le nom de sa mère est Nurten, le nom de son père est Sıddık. Il a la nationalité turque et son numéro d’identité est le 15383923150. La famille de Sezai Güngör vit depuis longtemps dans le district de Karasu à Sakarya. Il ressort des documents que Güngör était un citoyen kurde de Van, une ville à majorité kurde.
 
UN SOLDAT SOUS CONTRAT DEPUIS 2015
 
L’identité militaire de Sezai Güngör montre qu’il était dans les rangs de l’armée turque en tant que soldat sous contrat depuis 2015. Il a servi comme sergent dans l’armée turque. Son numéro d’identité militaire est le 2015-5496.
 
Le cas de Sezai Güngör révèle une vérité: même si un Kurde sert comme soldat dans l’armée ennemie, il ne sera pas sauvé par l’ennemi. S’il défie les ordres ne serait-ce qu’une seule fois, son droit à la vie est aboli. Le meurtre de Sezai Güngör indique ce qu’il adviendra des Kurdes lorsqu’ils collaboreront avec l’Etat turc.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici