Manifestation kurde à Bruxelles le 1er septembre contre l’occupation turque au Kurdistan

0
357
BRUXELLES – Sous le slogan « Défendre le Kurdistan contre l’occupation turque », les Kurdes manifesteront devant le Parlement européen à Bruxelles le 1er septembre prochain.
 
L’organisation faîtière kurde d’Europe (KCDK-E) appelle à de larges manifestations contre les attaques de l’État turc visant le Kurdistan à l’occasion de la Journée mondiale de la paix le 1er septembre. Sous le slogan « Défendez le Kurdistan contre l’occupation turque », une action de protestation aura lieu devant le Parlement européen à Bruxelles.
 
« Vivre libre et en paix dans un monde sans guerre est le droit fondamental de tous les peuples et aussi du peuple kurde », a déclaré le KCDK-E dans son appel, rappelant les crimes turcs au Kurdistan et ajoutant que « les attaques visent le génocide et sont ignorées par la communauté internationale. »
 
« Sous les yeux des institutions internationales et de la communauté internationale, le gouvernement fasciste AKP/MHP a bombardé des installations médicales à Shengal et au Rojava. Des dizaines de personnes ont été tuées et blessées. L’État turc est encouragé dans ses attaques, qui violent la communauté internationale. loi, par le silence de l’Europe, de l’ONU et de l’OTAN. Ces derniers mois, des massacres aveugles sont commis contre le peuple kurde. Des gens sont expulsés de leurs maisons, différentes méthodes d’attaque et des armes chimiques sont utilisées, la nature, la société et les structures historiques du Kurdistan doivent être éliminées.
 
Afin de surmonter la crise de l’État en Turquie et sa propre faiblesse, le régime d’Erdogan s’appuie sur l’agitation raciste et nationaliste et s’est juré de faire la guerre au peuple kurde. L’État turc justifie ses aspirations expansionnistes par des intérêts sécuritaires et occupe des territoires étrangers. Il veut raviver ses rêves néo-ottomans au Moyen-Orient, dans la région méditerranéenne et dans le Caucase et utilise les méthodes et l’état d’esprit de l’Etat islamique dans toutes ses attaques », a poursuivi le KCK-E.
 
KCDK-E a souligné qu’Abdullah Öcalan a présenté un modèle social pour la coexistence libre de tous les groupes sociaux qui s’applique à toute l’humanité et offre une solution, en particulier dans l’obscurité de la troisième guerre mondiale menée au Moyen-Orient. Ces conceptions doivent se répandre dans le monde entier aujourd’hui plus que jamais, a-t-il déclaré.
 
Le KCDK-E a appelé les Kurdes vivant en Europe à défendre la paix, la liberté et la démocratie partout le 1er septembre, invitant les Kurdes et leurs amis de Belgique, des Pays-Bas, du nord de la France et de Rhénanie du Nord-Westphalie à se joindre à l’action centrale devant le Parlement européen sur la place du Luxembourg à Bruxelles.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici