ROJAVA. 30 Kurdes fuient Afrin pour échapper à la barbarie turco-jihadiste

0
329
SYRIE / ROJAVA – Aujourd’hui, 30 personnes ont fui le canton kurde d’Afrin occupé par la Turquie et ses gangs islamistes et sont arrivées à Shehba. Les personnes déplacées sont des familles kurdes, indigènes d’Afrin, qui ont été forcées de fuir leurs maisons en raison des crimes et violations généralisés ciblant les Kurdes d’Afrin.
 
30 personnes de la ville occupée d’Afrin, dont des femmes et des enfants de moins de 15 ans, ont réussi à atteindre le canton d’al-Shahba ce matin, fuyant les crimes visant les Kurdes commis par l’occupation turque et ses mercenaires.
 
Les fugitifs ont confirmé qu’il y a des centaines de civils et de familles qui veulent quitter Afrin, mais que l’occupation turque les empêche de partir.
 
Les fugitifs ont nié les allégations du soi-disant Conseil national kurde concernant le retour des Kurdes à Afrin occupée, et ont déclaré que ceux qui reviennent sont transférés en Turquie et de là en Europe afin de vider la région de sa population kurde.
 
Ils ont ajouté : « Personne ne peut rester à Afrin en raison des crimes commis contre eux. »
 
Dans des rapports ultérieurs, l’agence ANHA révélera les noms des civils et les crimes commis contre eux.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici