ROJAVA. Les Kurdes frappent les soldats turcs à Afrin: 5 morts

0
445
SYRIE / ROJAVA – Cinq soldats turcs ont été tués et huit autres blessés lors d’une opération de sabotage des forces de libération d’Afrin (HRE) à Afrin. L’action était un acte de vengeance contre la profanation des tombes des combattants kurdes par les gangs islamistes de la Turquie.
 

Les Forces de libération d’Afrin (HRE) ont annoncé dimanche que cinq soldats turcs avaient été tués et huit autres blessés lors d’une opération de sabotage à Afrin occupé. L’HRE a déclaré que la frappe de représailles avait été menée comme un acte de vengeance contre la profanation des tombes des martyrs.

La cible du sabotage était un véhicule blindé de transport de troupes de type BMC Kirpi (hérisson), qui se déplaçait dans le district de Shera sur la route entre les villes de Mereskê et Meryeminê. L’engin explosif précédemment placé a explosé par détonation à distance, comme on peut également le voir sur une vidéo publiée par l’agence ANHA. Cette action a été menée en représailles aux attaques inhumaines de l’État occupant turc contre les tombes des martyrs à Afrin, indique le communiqué de l’HRE.

 
À la mi-juillet, les forces d’occupation turques ont détruit le cimetière de Şehîd (Martyr) Avesta dans le centre d’Afrin et ont retiré les morts des tombes. Les personnes enterrées là-bas étaient des civils et des combattants des YPG/YPJ et des FDS (Forces démocratiques syriennes), qui ont défendu Afrin jusqu’au dernier moment pendant la guerre d’agression de 2018. Le gouvernement turc a déclaré les martyrs comme des victimes des YPG/PKK qui ont été exécutés et enterrés dans une fosse commune. Diverses institutions du nord et de l’est de la Syrie ont démenti les mensonges turcs. Elles ont publié des photos ainsi que des documents selon lesquels il s’agissait bien d’un cimetière qui contenait des tombes de combattants et de civils kurdes qui la Turquie avait détruit après avoir envahi Afrin en mars 2018. (ANF)

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici