Les Kurdes manifestent à l’occasion du 98e anniversaire du traité de Lausanne

0
412
SUISSE – Les Kurdes manifestent contre la signature du traité de Lausanne qui a divisé le Kurdistan entre la Turquie, l’Iran, l’Irak et la Syrie il y a 98 ans.
 
Le traité de Lausanne a été signé il y a 98 ans par les principales forces coloniales de l’époque. La Grande-Bretagne et la France ont coupé des parties du monde, créant des frontières et soutenant la formation de nouveaux États au détriments d’autres peuples. En 1923, le traité a été signé, mettant fin à l’Empire ottoman et créant la République de Turquie avec des nouvelles frontières. En 2023, Erdogan entend changer les conditions du traité. Le gouvernement AKP veut récupérer des territoires que l’Empire ottoman avait perdus. Pour ce faire, la Turquie veut occuper la soi-disant « zone de sécurité » d’Afrîn au Rojava (Kurdistan syrien) à Kirkouk au Bashur (Kurdistan d’Irak), s’attendant à ce qu’un changement de conditions soit possible en 2023. L’invasion et la guerre actuelles visent à nettoyer ethniquement la zone en chassant les Kurdes et à l’annexer aux territoires turcs.
 
Le traité de Lausanne, qui a remplacé le traité de Sèvres qui prévoyait un État kurde, a façonné la lutte kurde – de la rébellion du Dersim de 1936 aux forces turques qui attaquent actuellement Idlib et se préparent à envahir Kobanê.
 
Aujourd’hui, une marche a lieu à Lausanne pour protester contre le traité qui, il y a 98 ans, divisait le Kurdistan en quatre parties et appelle à promouvoir l’unité nationale kurde. (ANF)
 
Sur les réseaux sociaux, une campagne de tweets est menée pour condamner le traité de Lausanne qui a divisé le Kurdistan et condamné les Kurdes à vivre sous le colonialisme turco-arabo-perse (le hashtag de la campagne est: #WeRejectTreatyOfLausanne)
 
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici