SYRIE. Les YPJ célèbrent la révolution du Rojava

0
183

SYRIE / ROJAVA – Il y a 9 ans, la plus grande révolution du XXIe siècle naissait à Kobanê, la célèbre ville kurde du Rojava qui a infligé au groupe Etat Islamique (EI / DAECH) sa première défaite cuisante. Neuf années au cours desquelles une nouvelle page de l’histoire du peuple kurde a été écrite. Depuis, la vie de millions d’habitants de la Syrie du Nord et de l’Est a radicalement changé, des centaines de milliers de femmes se sont organisées et se sont libérées du joug du patriarcat et des milliers de communes et d’innombrables coopératives ont vu le jour.

Les femmes combattantes réunies sous la banière des unités de défense féminine (Yekîneyên Parastina Jin – YPJ) ont joué un rôle central aux côtés des Unités de protection du peuple (Yekîneyên Parastina Gel – YPG) dans défaite de DAECH et de la défense du Rojava face aux ennemis de la révolution populaire embrassée par les nombreux peuples de la Syrie, dont les Kurdes, Arabes, Arméniens, Assyriens, Yézidis… Aujourd’hui, à l’occasion du neuvième anniversaire de la révolution féministe du Rojava, le commandement général des YPJ a publié un communiqué pour réitérer leur promesse de protéger leur peuple contre toutes les attaques potentielles et en développement, et qu’elles rempliront « les devoirs et les responsabilités apportés par cette résistance épique et cet héritage historique. »

Voici le communiqué des YPJ: 

« (…) Le peuple kurde est un peuple qui lutte pour la liberté depuis son existence, et les bases d’un système démocratique ont été posées le 19 juillet 2012 à Kobanê et au Rojava, en développant une organisation pendant ce processus de rébellion au Moyen-Orient. La révolution du Rojava est l’incarnation des 20 années de travail de Leader Apo [Abdullah Ocalan, chef historique du PKK] au Rojava. Cette révolution, sous la direction des femmes kurdes et du peuple kurde, a suscité le sentiment de liberté de tous les peuples de la région et est devenue l’espoir d’une vie libre pour le monde entier, en plus d’être l’unité et le symbole des peuples kurdes, arabes, Peuples syriaque, assyrien, arménien et turkmène. Le peuple, de sa propre volonté, a transmis la démocratie écologique et féminine

Les femmes kurdes qui ont dirigé la révolution ont d’abord influencé les femmes et les jeunes de la région, puis les femmes et les jeunes du monde. La révolution du Rojava est une révolution qui a eu lieu dans le but de développer une société libre. La légitimité de l’Administration autonome, qui est l’espoir de la vie démocratique des peuples, offre un nouveau modèle de vie pour les peuples qui sont aujourd’hui à la recherche d’une vie démocratique. Ainsi, reconnaître le statut de l’Administration autonome, c’est reconnaître la volonté des peuples. Étant donné que l’ONU et l’UE ne reconnaissent pas le statut du Rojava, la République turque légitime les attaques de la mafia et des gangs d’État [DAECH, al-Nosra, Armée syrienne libre…, des mercenaires islamistes alliés de la Turquie qui attaquent le Rojava depuis le début de la révolution].

En tant qu’Unités de défense des femmes YPJ, nous renouvelons notre promesse d’élargir la Révolution du 19 juillet, qui est l’espoir de vie des peuples contre les forces hégémoniques, et de la tenir jusqu’au bout, et réitérons notre promesse que nous protégerons notre peuple contre toutes les attaques en développement et susceptibles de développer, et que nous remplirons nos devoirs et responsabilités apportés par cette résistance épique et cet héritage historique. Tout en exprimant que nous, en tant que YPJ, soutenons tous les peuples opprimés, en particulier les Kurdes peuple, nous promettons que nous répondrons aux rêves de nos martyrs et aux espoirs et attentes de notre peuple, dans le but de libérer Afrin, Serêkaniyê et Gire Spi, avec la détermination de remplir nos devoirs à l’occasion du 9e anniversaire de la révolution. »

ANF

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici