La Turquie va noyer des dizaines de villages kurdes sous les eaux d’un nouveau barrage

0
820
TURQUIE / BAKUR – Pour chasser les Kurdes de leurs terres, il fût un temps, l’Etat turc mettait le feu aux villages. Ces derniers décennies, il les engloutit sous les eaux des barrages qui poussent comme des champignons sur les rives des fleuves de la Mésopotamie, commettant un écocide au passage avec la destruction de la faune et la flore de la région…

Après l’engloutissement de près de 200 villages et de la ville d’Hasankeyf, vieille de 12 000 ans il y a un an, c’est le tour du village de Riz et dizaines d’autres, dans la province de Bingol, de disparaitre sous les eaux d’un nouveau barrage que l’État turc veut construire dans la région. Le village de Riz avait été vidé et brûlé dans les années 1990 où l’armée turque avait ainsi vidé près de 4 000 villages kurdes pour dépeupler le Kurdistan.
 
« Situé au Sud-Est de la Turquie, dans la région kurde, près de Bingöl, le village de Riz a déjà été brûlé trois fois au cours de son histoire : par l’armée ottomane pendant le génocide des Arméniens en 1915, par l’armée turque au cours de la répression de la révolte de Sheyh Saïd en 1925, puis en 1993 lorsque le pouvoir cherchait par tous les moyens à couper la guérilla kurde de ses soutiens dans la population rurale », écrit au sujet Riz, Lionel Citot dont la compagne Zeynep est originaire…
 
A lire la suite du texte « Ils veulent noyer le village de Zeynep! », de de Lionel Citot sur le site Comme un isthme

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici