KURDISTAN DU SUD. Les 5 peshmergas ont été tués par une attaque aérienne

0
581
KURDISTAN DU SUD – Le 5 juin, 5 peshmergas affiliés au PDK ont été tués lors d’une attaque dans la région kurde de Metina. Le PDK s’est empressé d’accuser le PKK d’en être responsable. Qadir Khorani, commandant du ministère des peshmergas, déclare que le véhicule des peshmergas tués a été touché par une attaque aérienne, ajoutant que: « C’est une attaque planifiée. Le but de cette attaque est de provoquer une guerre entre les Kurdes, de commettre un génocide kurde et de détruire le Kurdistan. »

Le commandant peshmerga Qadir Khorani, qui dirige actuellement le ministère des peshmergas, a parlé de l’explosion d’un véhicule peshmerga et de la mort de peshmergas. Xorani, qui est également un expert militaire, a partagé une publication sur sa page Facebook (publication disparue depuis), attirant l’attention sur l’attaque dans la région de Metin visant les forces peshmergas.

 
Xorani a déclaré dans son communiqué que le véhicule blindé des peshmergas, qui a été pris pour cible dans la région de Metin le 5 juin, avait été bombardé par des avions de chasse F-16 (avions de l’armée turque) ou des drones armés.
 
Xorani a clarifié cette question en trois points et a déclaré :
 
* J’ai moi-même roulé dans une voiture blindée. Cette machine est très solide et robuste.
 
* Il n’y a aucune trace de balles sur le véhicule blindé, s’il était attaqué par des missiles il aurait dû toucher le véhicule ou les pneus du véhicule auraient été abimés.
 
* Selon les peshmergas blessés, il n’y a pas eu de combat. Les peshmergas blessés ont déclaré qu’une attaque avait été menée contre eux depuis les airs. Les photos partagées montrent également que des F-16 ou des avions sans pilote ont frappé le véhicule.
 
Qadir Khorani a déclaré à la fin de son message : « À mon avis, cet acte terroriste a été perpétré soit par des avions F-16, soit par des véhicules aériens sans pilote par les forces terroristes contre les peshmergas. « C’est une attaque planifiée. Le but de cette attaque est de provoquer une guerre entre les Kurdes, de commettre un génocide kurde et de détruire le Kurdistan. »
 
Que s’est-il passé?
 
Dans la matinée du 5 juin, cinq peshmergas affiliés au PDK ont été tués et quatre autres blessés par l’explosion de leur véhicule au mont Metina à Dohouk.
 
Le PDK a affirmé que les forces du HPG (branche armée du PKK) les avaient attaqués. Les forces du HPG ont réfuté les accusations et ont demandé une commission d’experts pour enquêter.
 
Plus tôt dans la journée, le PDK a déclaré dans un communiqué de presse que des avions de guerre avaient provoqué l’explosion mais l’ont ensuite modifiée.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici